Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Atelier de validation du projet de Guide de prévention et de règlement des conflits d’intérêt dans la fonction publique: Allocution du président de la HABG

Publié le mercredi 30 octobre 2019  |  Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier de validation du projet de Guide de prévention et de règlement des conflits d’intérêt dans la fonction publique


Sa Majesté Désiré Amon TANOE, Président de la Chambre Nationale des Rois et
Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire ;
Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat ;
Monsieur le Président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés
Publics ;
Monsieur le Préfet de Grand Bassam ;
Monsieur le Maire de la Commune de Grand Bassam ;
Monsieur le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire ;
Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire ;
Madame la Coordonnatrice Nationale de la Convention de la Société Civile de Côte d’Ivoire ;
Monsieur l’Inspecteur Général des Finances ;
Mesdames et messieurs les Directeurs Généraux des Administrations publiques,
Mesdames et messieurs les représentants des Ministères et Institutions,
Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance ;
Mesdames et messieurs, tous en vos rangs, grades et qualités,
Mesdames et messieurs les journalistes,
Honorables invités ;
Mesdames et Messieurs,
Chers invités,

Avant toute chose, je voudrais adresser ma sympathie et mon soutien au Roi, aux Autorités et aux populations de Grand Bassam, pour les dures épreuves qu’ils vivent en ce moment en raison des conséquences des changements climatiques qui se traduisent notamment par des inondations qui durent depuis plus d’une semaine.
Je formule le voeu que l’ouverture de l’embouchure puisse permettre le règlement définitif de ce problème pour que Grand Bassam retrouve sa quiétude habituelle.
Permettez-moi aussi d’adresser mes vifs remerciements, à toutes les personnalités, qui malgré leurs lourdes charges, se sont déplacés pour honorer de leur présence cette cérémonie d’ouverture.
Je saisie cette occasion, pour adresser un remerciement spécial à Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat, à tous les Présidents d’Institutions, Ministres et Directeurs généraux de l’administration pour leurs contributions aux travaux.
Enfin, j’adresse également mes remerciements aux responsables des faitières du secteur privé et de la société civile, qui ont bien voulu autoriser leurs collaborateurs à travailler avec mes services, pour produire le projet de guide de prévention et de gestion des conflits d’intérêts qui fera l’objet d’un examen approfondi, au cours de cet atelier.

Avant de procéder à l’ouverture des travaux, permettez-moi de vous
présenter brièvement le contexte dans lequel nous avons souhaité
l’élaboration de ce document.
Mesdames et messieurs,
Si la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance a pour mission de lutter
contre la corruption et les infractions assimilées, elle doit également
promouvoir la transparence dans la gestion de la chose publique.
La lutte contre les conflits d’intérêts constitue, à n’en point douter, un moyen
d’appliquer la transparence dans la gestion des affaires de l’Etat et des
collectivités décentralisées.
Nul doute que la lutte contre les conflits d’intérêts est devenue une nécessité
devant l’interpénétration de plus en plus fréquente des intérêts publics et
privés.

Aussi, l’Etat de Côte d’Ivoire s’est-il doté de moyens juridiques, qui imposent aux agents publics et aux élus de déclarer les conflits d’intérêts, afin que ces situations, potentiellement préjudiciables aux intérêts publics soient réglées, dans chaque cas, de la manière la plus appropriée.

Mesdames et messieurs,
Selon l’OCDE, le conflit d’intérêt se définit comme « toute situation impliquant un conflit entre la mission publique et les intérêts privés d’un agent, dans lequel l’agent public possède à titre privé des intérêts qui pourraient influencer indûment la façon dont il s’acquitte de ses obligations et responsabilités ».
Les conflits d’intérêts réagissent sur la légitimité des décisions et la méfiance s’installe entre les agents publics et les citoyens d’une part et entre les élus et les citoyens d’autre part.
Pour prévenir une méfiance injustifiée à l’égard de tous les décideurs politiques et juridiques, il est nécessaire de proposer au secteur public, un guide permettant de régler correctement, en cas de nécessité, les conflits d’intérêts signalés.

Lutter contre les conflits d’intérêts afin de restaurer une société de confiance, suppose au préalable de faire la lumière sur les conflits d’intérêts concernés, en identifiant clairement des situations problématiques.
La diversité des conflits d’intérêts impose l’instauration d’un système fondé sur la transparence, né de l’information.
En rendant public les conflits d’intérêts réels ou potentiels, on instaure une transparence qui facilite le contrôle à posteriori et constitue un moyen de dissuasion.

Mesdames et messieurs,
Les conflits d’intérêts peuvent se rencontrer un peu partout, parmi les élus, dans la fonction publique comme dans le secteur privé.
En effet, grâce à la mobilité dans l’emploi, des personnes du privé sont appelées au Gouvernement et dans l’administration et vis-versa.
Je voudrais donc, encourager les futurs destinataires du Guide à s’en servir au quotidien comme un outil de création de confiance entre eux et les parties prenantes.
Chaque catégorie professionnelle ou d’élus concernée devra procéder à la vulgarisation du document lorsqu’il sera mis à la disposition des services de l’Etat et des élus.

Honorables invités, mesdames et messieurs,
Je remercie infiniment tous les participants à cet atelier. Je compte sur leur assiduité et surtout leurs contributions fructueuses.
Pour clore mon propos, je voudrais me satisfaire de votre présence nombreuse à cette cérémonie, qui est le témoignage de l’importance que vous accordez au thème des conflits d’intérêts.
J’ajoute que les conflits d’intérêts feront l’objet d’audit avec l’appui de l’Inspection Générale d’Etat et les autres structures de contrôle des services publics.

Sur ce, je déclare ouvert l’atelier de validation du projet de Guide de prévention et de règlement des conflits d’intérêts dans les administrations et structures parapubliques.

Bons travaux à tous !
Je vous remercie de votre aimable attention.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment