Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Politique / Henri Konan à propos du dernier meeting du RHDP à Paris : « Ils sont allés chercher des militants dans une mosquée du Château Rouge, moyennant 100 euros »

Publié le vendredi 15 novembre 2019  |  Abidjan.net
Bureau
© Abidjan.net par Lobatchevski
Bureau politique de PDCI-RDA
Abidjan le 14 novembre 2019. Le PDCI-RDA a tenu un bureau politique ce jeudi en présence du président du parti S.E.M Henri Konan Bédié. Photo : S.E.M Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA


Le président du Pdci-Rd ne s’est pas montré du tout tendre envers le Rassemblement des Républicains (Rhdp) à la 11ème réunion du Bureau politique de son parti qui s’est tenue ce jeudi 14 novembre 2019, à son siège, à Abidjan Cocody. Henri Konan Bédié, qui poursuit sa farouche rivalité avec le parti unifié au pouvoir a tancé vertement ses ex-alliés qu’il accuse d’entretenir une fausse mobilisations à leurs activités. Pour le ‘’Sphinx’’ de Daoukro, le Rhdp ne cesse de convoyer de « vrais faux militants » lors de ses manifestations. Il en a pris pour exemple la récente réunion du Rhdp tenue à Paris, en France, et une autre à Sinfra. « A Paris, ils sont allés chercher des militants dans une mosquée du Château Rouge, moyennant la somme de 100 euros. Ils ont fait la même chose à Sinfra où ils n’ont trouvé personne », a moqué Henri Konan Bédié pour qui le Rhdp ne mobilise plus et n’est pas capable de la bonne gestion des affaires publiques du pays.

Poursuivant sur cette lancée, l’ancien président du présidium de l’ex-coalition au pouvoir a déploré le fait que le pouvoir n’ait pas pu tenir sa promesse de construction de 50 000 logements sociaux pour des loyers modérés. « En réponse à cela, le Rhdp unifié a procédé à la destruction des quartiers précaires sans reloger les populations. Les plus chanceux ont trouvé refuge dans des cimetières », a ironisé le président Bédié.

Le leader de la toute nouvelle plateforme non idéologique de l’opposition, CDRP (Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix) a continué de reprocher au pouvoir en place, l’utilisation sans cesse du pouvoir judiciaire pour condamner à tort des militants actifs de son parti. Il a également dénoncé l’attribution des marchés publics de gré à gré aux personnalités du Rhdp, ainsi que le gouvernement continue de faire aux populations à quelques mois des prochaines élections présidentielles. « Sous le prétexte de visite d’État, ils promettent des kilomètres de route à peine à un an de la fin de leur mandat », martèle Henri Konan Bédié, qui, se référant au meeting géant organisé par le Pdci-Rda, le 19 octobre dernier à Yamoussoukro, a sonné à nouveau la mobilisation de ses troupes, en les invitant à redoubler d’ardeur pour la victoire de leur parti au scrutin d’octobre 2020.

Le président Bédié a évoqué encore la stabilité et la marche harmonieuse du parti septuagénaire qui, a-t-il rassuré ses partisans, ne peuvent être perturbées par ceux qui sont porteurs du projet de sa déstabilisation. « Le meeting de Yamoussoukro a confirmé la vitalité légendaire de notre parti. Car notre mobilisation à Yamoussoukro a drainé plus de 1,200 million de militants selon les spécialistes du dénombrement des foules », a-t-il mentionné.

Konan Bédié a fait savoir que cette marée humaine a fait perdre toute sérénité au ’’ Rhdp unifié ’’ qui continue de clamer qu’il dispose de plus de 3 millions de militants et refuse d’admettre la réalité du terrain à l’avantage de sa formation politique.

Après avoir fait le tour des activités de son parti et de la situation socio-politique de la Côte d’Ivoire en présence des membres du Comité des sages, des vice-présidents et plusieurs militants de son parti, le président Bédié a annoncé pour le 19 décembre 2019, le prochain bureau politique. Cette séance sera consacrée à l’organisation de la cérémonie d’investiture du candidat du Pdci-Rda à l’élection présidentielle de 2020. Pour sa coordination, il a désigné le ministre Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du parti.

JOB
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment