Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Démarrage du dialogue politique pour la "finalisation des travaux sur le code électoral" en Côte d’Ivoire

Publié le vendredi 10 janvier 2020  |  Abidjan.net
Reprise
© Abidjan.net par PR
Reprise du dialogue politique pour le projet du nouveau code électoral
Abidjan le 09 janvier 2020. Le dialogue politique entre le Gouvernement ivoirien et l`opposition a repris ce jeudi à la Primature pour le projet du nouveau code électoral.


La deuxième phase du dialogue politique en Côte d’Ivoire a démarré jeudi après-midi à la primature à Abidjan, au cours d’une cérémonie présidée par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a constaté Abidjan.net.

Lors de son discours d’ouverture, M. Gon Coulibaly (qui avait autour de lui des leaders politiques et de la société civile) a indiqué qu’après la première phase de ce dialogue qui a permis la mise en place de la Commission électorale indépendante (CEI), cette nouvelle phase sera consacrée à la « finalisation des travaux relatifs au code électoral ».

« Nous abordons cette nouvelle phase dans le même esprit d’ouverture et de dialogue constructif, pour la définition des règles devant régir l’organisation des élections en Côte d’Ivoire », a déclaré le chef du gouvernement ivoirien.

Évoquant les contraintes de calendriers et de respect de délais constitutionnels, M. Gon a tenu à définir, au cours de cette première rencontre, le cadre des travaux qui devraient prendre fin d’ici à la fin du mois de janvier 2020.

«Cette première session en plénière sera consacrée à l’adoption des modes opératoires. Des contraintes de calendriers et le contexte institutionnel d’une Commission Electorale Indépendante exerçant pleinement sa mission, sont deux éléments qui doivent nous orienter », a-t-il précisé .

« Il s’agira de ne pas empiéter sur les prérogatives de la CEI et de ne pas non plus, par la longueur du temps du dialogue, perturber le calendrier électoral encadré par les dispositions constitutionnelles qui s’imposent à tous », a-t-il prévenu.

Le Premier ministre a donc souhaité que les travaux puissent se tenir et s’achever au plus tard le 30 janvier 2020, afin de procéder à la validation du rapport final et la signature du document final au cours la première semaine de février 2020.

R. K.

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment