Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Investiture des coordonnateurs régionaux du Worodougou : Siandou Fofana invite Bédié à reprendre « sa place dans la grande famille du Rhdp »

Publié le mardi 14 janvier 2020  |  Abidjan.net
RHDP:
© Partis Politiques par DR
RHDP: Investiture des coordonnateurs régionaux du Worodougou
Samedi 11 Janvier 2019. Espace Madêgbê de Séguéla. Chef de la délégation pour l’investiture de la coordination régionale du Rhdp dans le Worodougou, le ministre Siandou Fofana a exhorté samedi dernier, les populations à opter massivement pour le Rhdp en 2020




Chef de la délégation pour l’investiture de la coordination régionale du Rhdp dans le Worodougou, le ministre Siandou Fofana a exhorté samedi dernier, les populations à opter massivement pour le Rhdp en 2020. Non sans tendre la main à Bédié afin qu’il reprenne sa place dans la grande famille des houphouétistes.
Devant cette forte mobilisation à l’espace Madêgbê de Séguéla, le ministre Siandou Fofana, désigné par le parti pour investir le coordonnateur régional, Bouaké Fofana et ses adjoints, a invité les militants à un engagement sans faille pour qu’au soir du scrutin présidentiel d’octobre 2020, le Worodougou enregistre le meilleur score ; à savoir 99,99% des suffrages.
« Ici, nous ne doutons pas que 2020 est une année électorale, une année où le Rhdp doit montrer sa force de frappe. Dans le Worodougou, nous n'attendons pas 90%, nous attendons 99,99% parce qu'on ne peut pas avoir une équipe avec des joueurs aussi talentueux pour qu'on ait un score qui ne soit pas le meilleur score du pays », a-t-il indiqué, faisant référence au président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro et au ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, originaires de la région et porte-flambeaux du Rhdp dans le Worodougou en qui il a dit toute sa confiance pour l’atteinte de cet objectif.
« En 2020, nous devons gagner et assurer la paix à notre pays et faire en sorte que la Côte d'Ivoire aille de l'avant », a-t-il ajouté, invitant les populations à donner raison au Président Ouattara «en suivant le choix qu'il aura opéré et lui donner une majorité écrasante à tout point de vue pour que le Rhdp soit le parti le plus fort. »
L’émissaire d’Adama Bictogo, Directeur exécutif du Rhdp, a tenu à rassurer les populations assaillies par les rumeurs les plus fantaisistes quant à l’organisation de l’élection présidentielle. Pour lui, le chef de l’Etat mettra tout en œuvre pour que le scrutin se déroule dans un climat apaisé.
« Les querelles de clochers que vous entendez, c’est pour vous faire peur. Sachez qu’il n’y aura pas de guerre en Côte d'Ivoire et il n'y aura rien en Côte d'Ivoire », a-t-il indiqué. Cette tribune a aussi été l’occasion pour le ministre du Tourisme et des Loisirs de revenir sur son départ du Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié.
« Si moi, Fofana siandou, j'ai quitté le Pdci pour venir au Rhdp, c'est parce je sais que c'est Bédié qui a créé le Rhdp avec Alassane Ouattara et que les autres veulent le détourner pour aller faire autre chose. Nous qui connaissons la vérité, nous avons décidé de marcher dans la vérité en suivant Alassane Ouattara. Je perpétue ainsi l'œuvre de paix, de développement, de construction inlassable du Président Félix Houphouët-Boigny », a déclaré le chef de la délégation de la mission d’investiture dans le Worodougou.
Tout en se refusant de parler du président Bédié, parce qu’étant un père pour lui, il a demandé aux chefs et aux guides religieux de tout mettre en œuvre pour rapprocher les deux hommes pour le bonheur de la grande famille des houphouétistes. « Qu’ils continuent de parler avec notre père pour qu'il retrouve la maison parce que sa place, c'est auprès de son frère Alassane Ouattara au sein du Rhdp et non ailleurs », a-t-il invité.
Les premiers mots du coordonnateur régional nouvellement investi, sont allés à l’endroit du président du Rhdp. Bouaké Fofana a indiqué que « comme hier, le Worodougou reste et restera ‘‘Adodougou’’ et est en ordre de bataille pour une victoire éclatante en 2020. » Et de conclure en ces termes : « Le Worodougou a de la mémoire. Notre région sait d’où elle vient, elle voit ce qui a été fait depuis 2011 », a-t-il dit avant de donner rendez-vous aux « adversaires digitaux » sur le terrain au lieu de rester connectés sur les réseaux sociaux.

R. K. avec Sercom RHDP
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment