Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Amédé Kouakou rassure les populations d’Agboville sur la qualité de la route en cours de réalisation

Publié le mercredi 22 janvier 2020  |  AIP
Equipement
© Autre presse par DR
Equipement routier: Visite du chantier de l`axe Thomasset-Agboville
Mardi 21 janvier 2019. Le ministre Amedé Koffi KOUAKOU, Ministre de l`Equipement et de l`Entretien Routier a effectué une visite de chantier des travaux de renforcement de la route Thomasset-Agboville pour s`enquérir de l`état d`avancement des ces travaux


Abidjan, Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou, a rassuré, mardi, les populations d’Agboville de la qualité de la route en cours de réalisation à l’issue d’une visite de chantier.

« Je pense que très bientôt les populations seront heureuses car le dimensionnement de route qui est fait ici, même au bout de 20 ans, si les entretiens se font de manière correcte, cette route va toujours être solide. Je voulais leur dire de prendre leur mal en patience et très bientôt, elles auront une route en très bon état qui va permettre d’assurer leur sécurité», a insisté M. Kouakou.

Lors de la visite, il s’est imprégné des nombreux points critiques notamment des ponts à réaliser, les dalots avant de donner des conseils et orientations aux responsables de l’entreprise chargée du projet, NSE-CI en vue de l’accélération des travaux.

Le projet consiste à l’aménagement et au bitumage de l’axe routier Thomasset (péage Est) – Agboville, long de 50,5 kilomètres. Il vise également à la réalisation d’une chaussée bidirectionnelle de largeur totale 7,40 m, deux accotements de largeur 1,50 m chacun en rase campagne et 2,50 m en agglomération.

«Nous venons de mettre la route de l’Est à péage et vous avez le péage de Thomasset. Tous ceux qui empruntent cette voie doivent traverser le péage. Donc le chef de l’Etat a donné des instructions à ce que cette route se fasse assez rapidement. Les travaux avancent bien. Nous sommes venus rassurer les populations d’Agboville que d’ici peu, elles auront une route de qualité. Nous repartons satisfaits», a indiqué le ministre, au terme de la visite.

Le coût de cette infrastructure est estimé à 25 milliards de francs CFA pour 200 emplois créés. Selon le ministre, à travers cette voie, les jeunes ivoiriens acquièrent une expérience solide car ce sont les nouvelles techniques à savoir les recyclages des chaussées qui sont utilisées.

Répondant à certaines personnes qui estiment que les travaux de cette voie devraient aller à terme avant l’entrée en vigueur du péage, le ministre a appelé au calme, précisant que l’infrastructure permettra d’améliorer les conditions de déplacement des populations de la zone du projet en termes de confort et de sécurité, de réduire les coûts et temps de transport, de redynamiser l’économie régionale et favoriser le développement économique et social de la zone d’influence du projet.

«Le péage de Thomasset permet d’aller à l’Est. Donc pour tous ceux qui vont vers Abengourou, Agnibilékrou, Adzopé prennent cette voie ainsi que la bretelle qui va vers Agboville. Si aucun travail n’était fait sur la voie, on n’allait comprendre mais aujourd’hui, les populations elles mêmes voient ce qui se fait », a conclu M. Kouakou.

Les postes à péage de Moapé et Thomasset, sur la route de l’Est de la Côte d’Ivoire, sont fonctionnels depuis le 15 décembre 2019. Le coût du péage est de 500 francs CFA pour les véhicules légers, les minicars de moins de 32 places (véhicules intermédiaires), 1 500 francs CFA, les cars de plus de 32 places et gros camions, 2 500 francs CFA et les camions poids lourds, 3 500 francs CFA.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment