Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé à la CPI / Akossi Bendjo au nom du président Bédié et de l’opposition : « Pour la paix, Laurent Gbagbo et Blé Goudé doivent rentrer en Côte d’Ivoire »

Publié le vendredi 7 fevrier 2020  |  Le Nouveau Réveil
Procès
© Autre presse par DR
Procès de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé à la CPI / Akossi Bendjo au nom du président Bédié et de l’opposition : « Pour la paix, Laurent Gbagbo et Blé Goudé doivent rentrer en Côte d’Ivoire »


L’ex maire de la commune du Plateau, Noel Akossi Bendjo, Secrétaire Exécutif à l’Organisation et à la Mobilisation du PDCI, était porteur d’un message de soutien au Président Laurent Gbagbo et au ministre Charles Blé Goudé à La Haye, le 6 février 2020. Ci-dessous, l’intégralité de l’annonce vidéo d’Akossi entouré des membres de l’opposition FPI, EDS et PDCI-RDA, faite à la sortie de l’audience à La Haye.

« Les présidents des partis politiques membres de la plateforme EDS, ministre représentant le président du FPI, mesdames et messieurs les représentants des partis politiques membres de la CDRP, frères et sœurs, Ivoiriennes et Ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire.

Le PDCI-RDA avec ses alliés de la CDRP est heureux de se retrouver aujourd’hui ici à La Haye, aux côtés de EDS et du FPI. Notre mobilisation de ce jour a un unique objectif. Un objectif fort, réclamer le retour du président Laurent Gbagbo et du ministre Blé Goudé en Côte d’Ivoire. Je suis porteur de la chaleureuse salutation du président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, président de la plateforme CDRP. Son soutien au président Laurent Gbagbo et au ministre Charles Blé Goudé est totale et sans ambiguïté en ce moment pénible d’injustice qui leur est imposée. Soutien d’ailleurs, qui a conduit le président Henri Konan Bédié auprès de son frère Laurent Gbagbo à Bruxelles, le lundi 29 juillet 2019.

Le PDCI-RDA et ses alliés se sont réjouis de l’acquittement du président Laurent Gbagbo et du ministre Blé Goudé de toutes les charges retenues contre eux. Mais le combat n’est pas terminé. Il leur faut regagner la Côte d’Ivoire où tous les Ivoiriens et toutes les Ivoiriennes les attendent pour célébrer et sceller la réconciliation et la paix. On ne peut pas gagner le défi de la réconciliation tant que le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé seront hors du pays. Sans eux, les clivages sont condamnés à toujours s’accentuer.

Ce message doit être entendu par la CPI. Ce message doit également retentir au palais d’Abidjan. Pour la réconciliation vraie, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé doivent rentrer en Côte d’Ivoire. Pour la paix, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé doivent rentrer en Côte d’Ivoire. Nous le savons bien, c’est la condition sans laquelle rien ne sera possible. Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé et le retour de tous les exilés et la libération de tous les prisonniers politiques. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire va mal. Le drame qui se joue dans notre pays et les germes d’une crise à venir sont palpables. Tous les ressorts d’un Etat de droit sont rompus. Les opposants politiques sont emprisonnés ou sont contraints à l’exil. La justice est aux ordres du pouvoir. Rien ne va au pays. Dans cet environnement aussi délétère que préoccupant, les partis politiques et les plateformes de l’opposition doivent poursuivre leurs efforts de rapprochement et de collaboration. Ils doivent constituer un modèle de cohésion et de résistance face aux dérives que nous subissons. Devant l’inflexibilité et le durcissement du pouvoir en Côte d’Ivoire, les Ivoiriens doivent se rassembler et œuvrer dans la solidarité et la cohésion pour mettre fin à ce régime. Nous croyons que le grand peuple de Côte d’Ivoire saura trouver en lui-même l’esprit de résistance qui lui ouvrira le chemin de sa propre libération et permettra l’instauration d’une vraie démocratie en Côte d’Ivoire. Et je voudrais terminer comme Gandhi : « La vraie démocratie ne viendra pas de la prise de pouvoir par quelques-uns mais du pouvoir que tous auront de s’opposer au pouvoir de quelques-uns. » Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire ! Je vous remercie ! »

Propos retranscrits pas I. OUYA
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment