Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bouaké : Amadou Koné exhorte 350 chefs à travailler pour le maintien de la paix et la cohésion sociale

Publié le mardi 11 fevrier 2020  |  Ministères
Bouaké
© Ministères par DR
Bouaké : Amadou Koné exhorte 350 chefs à travailler pour le maintien de la paix et la cohésion sociale
Samedi 8 février 2020. Les chefs traditionnels du Gbêkê refusent toute tentative de déstabilisation dans la région.


Les chefs traditionnels du Gbêkê refusent toute tentative de déstabilisation dans la région. La résolution a été prise à Kouassiblékro, le samedi 8 février 2020, lors de la cérémonie de présentation de vœux des membres de l’union des chefs de cantons, chefs de villages, chefs de communautés et notables de Bouaké à leur président, sa Majesté Nanan N’goran Koffi II.

C’était en présence du Ministre des Transports, Amadou KONE, du PCA de l’Office National de l’Eau Potable (ONEP), Louis Kouakou HABONOUAN et de plusieurs autres personnalités, fils de la région du Gbêkê.

Saluant l’initiative, le Ministre Amadou KONE a encouragé les 350 têtes couronnées de Bouaké présents à continuer de mettre tout en œuvre pour maintenir un climat de paix et de cohésion dans la région. « Je salue cette union qui aidera à éloigner les querelles et les mésententes de notre région qui a tant souffert des crises interminables. C’est une force qui permettra de demeurer ensemble dans l’amour, dans la cohésion et la paix. Cela va surtout nous aider à avancer dans le développement de la région », a salué le ministre KONE.

Pour lui, il faudra faire en sorte que cette année électorale se déroule dans de bonnes conditions ; qu’elle soit une année qui permettra de démontrer la maturité des Ivoiriens à aller au développement. Pour cela, il souhaite compter sur le soutien constant des chefs traditionnels. « Certes, 2020 est une année d’élections. Mais, elle n’est pas celle des troubles et des violences. Le développement est au prix du vivre ensemble prôné par le président de la République, Alassane OUATTARA. Je vous encourage donc à poursuivre vos efforts, afin qu’à partir du Gbêkê, la paix et la stabilité puissent rejaillir sur l’ensemble du pays », a-t-il exhorté.
Le ministre en a profité pour remercier les chefs traditionnels de Bouaké qui ont également pris l’engagement de travailler à mobiliser les filles et fils du pays.

A.N
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment