Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Participation inclusive au processus démocratiques : les jeunes et les personnes en situation de handicap font des propositions

Publié le lundi 24 fevrier 2020  |  Abidjan.net
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier relatif au processus démocratique et à la gouvernance locale
Quatre jours durant (du 19 au 23 février derniers), quarante jeunes en provenance du Cavally, du Gbêkê, du Guémon, du Gôh, de Grand-Bassam, du royaume d’Ebrah et du District d’Abidjan ont réfléchi aux éléments entravant leur participation au processus démocratique et à la gouvernance locale.


Analyser leur participation, en tant que jeunes, femmes et personnes en situation de handicap au processus démocratique et à la gouvernance locale… Quatre jours durant (du 19 au 23 février derniers), quarante jeunes en provenance du Cavally, du Gbêkê, du Guémon, du Gôh, de Grand-Bassam, du royaume d’Ebrah et du District d’Abidjan ont réfléchi aux éléments entravant leur participation au processus démocratique et à la gouvernance locale. Ils ont confronté leurs visions, convictions et points de vue sur les freins à leur contribution à la gestion de la chose publique.

Issus de partis politiques, d’organisations de la société civile et de défense des droits de la femme, ils ont, au cœur de Grand-Bassam, renforcé leurs connaissances en civisme, citoyenneté, droits et devoirs citoyens… Différence appréciée et appréciable, de la partie, étaient des organisations professionnelles des médias, des journalistes et des professionnelles de la communication donc. Se connaître mieux, se comprendre et apprendre les uns des autres. Et surtout repenser les modes de collaboration entre les différents groupes qui étaient ciblés par la rencontre. Entraînant ainsi les acteurs des médias sur la voie de la prise en compte régulière des préoccupations des jeunes, des femmes et des personnes en situation de handicap dans les contenus médiatiques.

Des échanges constructifs

L’atelier organisé par le Réseau des femmes journalistes et des professionnelles de la communication de Côte d’Ivoire (ReFJPCI), en partenariat avec la Deutsche Welle Akademie, aura été l’occasion, pour les participants, d’avoir des échanges constructifs autour de sujets d’actualité relatifs à leur participation citoyenne au processus démocratique et à la gouvernance locale.

Les acteurs des médias présents retiennent, entre autres leçons essentielles, que les jeunes, qu’ils soient d’organisations de la société civile ou de partis politiques, ont intégré l’exigence de créer des rapports collaboratifs afin de contribuer, de manière constructive, au processus démocratique. S’inscrivant ainsi dans le dépassement des barrières idéologiques et partisans. De façon spécifique, les jeunes des partis politiques ont compris qu’ils peuvent travailler ensemble dans le respect des opinions, la tolérance et la non-violence. En intégrant les questions liées à la gouvernance locale, ils ont ensemble créé un village imaginaire, conçu des outils de gestion dans la convivialité et le respect mutuel. La prise en compte des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap a apporté à cette rencontre un cachet particulier et permis à chacun des participants d’élargir son horizon au-delà de ses repères habituels.


De nombreuses attentes

De nombreuses attentes sont bien évidemment nées de ces échanges. Il s’agit, entre autres, de la création d’un mécanisme d’implémentation et de suivi des résultats acquis et de l’organisation d’autres ateliers de renforcement des capacités des jeunes (hommes, femmes et personnes en situation de handicap) en communication et tolérance politiques. Il a été aussi question de production et de diffusion d’initiatives d’organisations de jeunes relatives à leur implication dans le processus démocratique et dans la gouvernance locale. Des soutiens à la réalisation de débats publics, des jeunes en ont besoin. La politique, les participants ne l’oublient pas, c’est la confrontation des idées et la mise en œuvre de projets collectifs. Ce qui induit la mise en œuvre de certaines initiatives communautaires et communes. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont demandé à leurs consultants-facilitateurs, le professeur Alain Toh (chef du département de Sociologie de l’université Félix Houphouët-Boigny), Zio Moussa, journaliste-écrivain et président de l’Observatoire de l’éthique et de la liberté de la presse (Olped) et Norberte Zézé, journaliste et spécialiste et communication.


La participation politique, un droit humain

Il est bon de rappeler que l’atelier a été inauguré par une cérémonie d’ouverture présidée par Mme Namizata Sangaré, présidente du Conseil national des droits de l’Homme (Cndh). Et pour cause, la participation politique fait partie des droits humains. Ce fut dans la matinée du jeudi 20 février. Avec elle, des représentantes des ministres de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ; de la Communication et des Médias ; de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Le Préfet de Grand-Bassam était représenté par l’une de ses Secrétaires générales, tout comme le maire, par l’une de ses conseillères municipales. Ce qui n’a pas empêché Jean-Louis Moulod, maire de Grand-Bassam, de rendre une visite surprise aux hôtes de sa commune.

Parmi les invités d’honneur du ReFJPCI et de sa présidente Agnès Kraidy, sa Majesté Owla Désiré Tanoë, roi des N’Zima Kotoko (président de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire) et sa Majesté Assemien Nogbou, roi d’Ebrah. Ils furent dignement représentés par quelques-uns de leurs notables. Parce que la tradition reste un point de repère dans le renforcement de la culture démocratique, il y avait besoin d’invoquer les mânes pour recevoir leurs bénédictions. Ce qui fut fait par la séance de libation, point de départ d’un atelier qui a permis de poser un diagnostic. Il faut donc poursuivre sur cette belle lancée et passer à rendre les conclusions opérationnelles.



R. K. avec Sercom
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment