Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture à Abidjan des universités de l’habitat pour des «logements abordables» dans l’UEMOA

Publié le mardi 25 fevrier 2020  |  APA
Ouverture
© Autre presse par DR
Ouverture à Abidjan des universités de l`habitat pour des «logements abordables» dans l`UEMOA


Une réunion régionale dénommée « Les universités de l'habitat 2020» s'est ouverte mardi à Abidjan sur le financement de la production de logements abordables dans l'espace de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a constaté APA sur place.


Ces assises qui dureront quarante-huit heures ont entre autres pour objectifs d'approfondir les enjeux et identifier les freins rencontrés par les acteurs en matière de financement de la production de logements abordables dans l'espace UEMOA.

« La problématique de l'accès au logement est un défi important pour la Côte d'Ivoire. Selon plusieurs études diligentées au niveau national et régional, les formalités de la production du logement, la faiblesse du financement et la précarité de l'accès au foncier sont autant de facteurs qui freinent l'accès de nos populations à un habitat et à un cadre de vie décent», a indiqué Bruno Nabagné Koné, le ministre ivoirien de la construction, du logement et de l'urbaniste dans un discours d'ouverture de cette rencontre.


Dressant l'état des lieux de la situation du logement en Côte d'Ivoire, notamment dans la capitale économique ivoirienne, M. Koné a souligné que 40 000 nouveaux ménages, soit environ 200 000 ou 300 000 personnes, s'installent chaque année à Abidjan.

« (...) Il faut ajouter à ce chiffre le déficit cumulé estimé à ce jour à plus de 500 000 unités de logement dont l'essentiel dans la ville d'Abidjan», a-t-il poursuivi, ajoutant que ce rythme soutenu de croissance urbaine a amené les autorités ivoiriennes à initier un « ambitieux programme» de logements sociaux.


Dénonçant la faiblesse du crédit au logement en Côte d'Ivoire et dans l'UEMOA, il a estimé que la réussite de ces programmes de production de logements abordables ne peut se faire sans l'implication du secteur bancaire.

« Il est donc impérieux de changer de paradigme en sécurisant et en facilitant l'accès au foncier, en impliquant davantage les banques dans le financement de l'immobilier», a proposé M. Koné annonçant un ensemble de projets de son département ministériel.

Au nombre de ses mesures imminentes, il a cité la mise en place d'une plateforme unique de gestion du foncier et un référentiel géodésique unique.


Avant lui, Paul Koffi Koffi, le commissaire chargé du département de l'aménagement du territoire communautaire et des transports de l'UEMOA a précisé qu'à l'issue de ces assises, il sera élaboré une stratégie régionale de l'habitat et la création d'un centre d'excellence de l'habitat pour renforcer les capacités techniques des acteurs du logement dans les États pour la mise en oeuvre des stratégies nationales et sous-régionales.

Auparavant, il a rappelé que ces universités de l'habitat visent entre autres, à identifier des leviers et pistes de solutions pour améliorer le financement de la production de logement abordable dans l'espace UEMOA.


Organisé par l'UEMOA de concert avec ses partenaires, les universités de l'habitat qui se tiennent pour la première fois dans la sous-région, réunissent les acteurs privés et publics intervenant dans la mise en oeuvre des politiques de l'habitat.

Des ateliers thématiques et une table ronde sur les enjeux sociaux et économiques du logement abordable en Afrique sont au menu de cette rencontre qui prendra fin mercredi.

LB/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment