Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

‘’Le mouvement Horizon RHDP notre héritage ‘’se met en ordre de bataille

Publié le mardi 3 mars 2020  |  Abidjan.net
``Le
© Abidjan.net par MC
``Le mouvement Horizon RHDP notre héritage `` se met en ordre de bataille
Le mouvement horizon RHDP a eu une rencontre ce mardi 3 mars 2020 à Cocody-vallon. Au tour du thème bilan des activités 2019 et perspectives 2020, plusieurs membres du bureau se sont prononcés.


Le mouvement horizon RHDP a eu une rencontre ce mardi 3 mars 2020 à Cocody-vallon. Au tour du thème bilan des activités 2019 et perspectives 2020, plusieurs membres du bureau se sont prononcés.


Coulibaly seydou Oulouhou, président du bureau exécutif national, a fait une brève présentation du bureau national exécutif avec lequel le mouvement horizon RHDP a réussi une implantation considérable. Il a remercié les délégués régionaux qui ont effectué le déplacement. « Sur 42 délégués régionaux, nous avons 26 présents à cette conférence. Ce nombre supérieur à la moyenne me rend confiant et traduit notre volonté. », a-t-il dit.


Dr Ahoua Gustave, parrain du mouvement, dans le même élan de satisfaction, a félicité ses filleuls constants sur le terrain. Il leur a surtout expliqué le sens de la partition de chacun pour aider le RHDP dans sa marche. « A quelques mois des élections, il faut que chacun se pose la question de savoir ce qu’il peut faire pour le RHDP et non ce que le RHDP peut faire pour lui. Il faut une reconversion des mentalités pour que chaque ivoirien se pose la question ce qu’il peut faire pour la victoire au premier tour de notre partie. », a-t-il indiqué.


Dr Soumahoro Youssouf, président d’honneur de “Horizon RHDP notre héritage”, a indiqué les perspectives du mouvement en adéquation avec l’esprit RHDP. « Nous sommes une structure d’appui au RHDP, donc notre programme d’activité sera affiné avec les grandes orientations de notre parti ». Poursuivant, il a fait des annonces de leur agenda sur lequel il est inscrit, selon lui, de grandes rencontres de communion de leur mouvement avec les populations du Bafing, du Tonkpi, du Guémon, du Sud Comoé de la Mé.


Interrogé sur la question des CNI, Dr soumahoro a estimé qu’il fallait quitter les faux débats et surtout ne pas rendre politique toutes les questions. « Est-ce que donner 5000f à un parent pour faire sa pièce est mauvais. Il y’a des gens qui ont envie de faire de la diversion car sur la question de bilan, ils n’ont pas d’arguments contre Ouattara. », a-t-il martelé. Il en a profité pour inviter toute l’assistance à sensibiliser leurs proches à se faire enrôler pour la CNI qui même après les élections demeure utile.




MC
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment