Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Ouattara appelle à l’union au Rhdp pour « choisir le chef d’équipe » pour sa succession

Publié le dimanche 8 mars 2020  |  APA
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres extraordinaire présidé par le Président de la République
Au cours du Conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenu ce vendredi 6 mars au palais présidentiel d’Abidjan, le président Alassane Ouattara (Photo) a annoncé officiellement aux membres du Gouvernement, sa décision de ne pas être candidat à la présidentielle 2020.


Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui renonce à un 3è mandat présidentiel, a appelé vendredi à l’Union au Rhdp, le parti au pouvoir, pour « choisir le chef d’équipe » aux fins de lui assurer une succession réussie, à l’entame d’un Conseil des ministres extraordinaire.

« Soyez ensemble pour choisir le chef d’équipe qui va nous succéder, parce que c’est dans l’union que vous réussirez, si vous n’êtes pas unis, la Côte d’Ivoire aura des problèmes et ce sera votre responsabilité. Je tiens à vous le dire, mais je vous fais confiance », a déclaré M. Ouattara.

A cet égard, dira-t-il, « nous allons faire un Conseil politique le jeudi prochain, à 17h (GMT), pour que je puisse parler au Conseil politique élargi, à d’autres organes, le Conseil des ministres, les présidents de région, les maires, les députés, les coordonnateurs régionaux pour leur expliquer les fondements de ma décision ».

Il s’agit de « dire au Rhdp (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix), au Conseil politique élargi, que je fais confiance à mon parti et que nous allons être unis pour cette bataille parce la Côte d’Ivoire a besoin de nous », a fait savoir M. Ouattara.

« Ne pensez pas que nous serons au chômage, nous allons travailler et nous serons ici à vos côtés. Je voudrais aussi que vous sachiez que notre décision de transmettre le pouvoir à une jeune génération est une volonté commune, nous croyons à ce que nous avons dit », a poursuivi le président ivoirien.

M. Ouattara a annoncé solennellement, jeudi, devant le Parlement réuni en congrès à Yamoussoukro, qu’il avait décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, pour donner l’opportunité aux jeunes générations, avec leur énergie, de continuer le développement du pays.

« Nous pensons que la chaîne de génération est quelque chose de tout à fait naturel. Mais ce qui importera le plus autour de cette table, puisque vous êtes un gouvernement Rhdp, c’est l’union autour de vous », a-t-il insisté.

Il s’est dit « heureux de ce que la Côte d’Ivoire est devenue aujourd’hui », tout en se félicitant du bilan affiché qui est le fruit de chacune et chacun de ses collaborateurs, des membres du gouvernement, des institutions et surtout de l’ensemble des leurs concitoyens.

« Ce que nous avons réussi ensemble au cours de ces neuf dernières années est vraiment remarquable et moi je voudrais vous remercier de la confiance qui m’a été faite par nos compatriotes et par vous autour de cette table », a-t-il affirmé.

La Côte d’Ivoire, pour lui, est « un beau pays et également un grand pays, souhaitant que tous aient toujours cela à l’esprit, qu’il a été « bafoué, humilié par le passé et c’est en raison de cela que j’ai accepté l’appel de certains d’entre vous à venir pour me présenter aux élections présidentielles ».

« Je voudrais associer particulièrement le Premier ministre et le vice-président et dire que le vice-président et moi faisons chemin ensemble depuis 1975, ça fait 45 ans. Nous nous connaissons bien, nous nous faisons confiance et nous ferons beaucoup de choses ensemble pour le futur comme nous nous sommes dits », a-t-il fait remarquer.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, s’est dit rassuré parce qu’à l’annonce de cette décision, M. Ouattara a « heureusement » dit dans son message qu’il serait là pour ses conseils avisés et pour continuer de faire en sorte que le pays puisse continuer de bénéficier de ses relations.

Selon le chef du gouvernement ivoirien, cette posture permettra d’assurer un « rôle de régulateur pour que la Côte d’Ivoire continue d’être dans la paix et la stabilité ». Toutefois, « ceux qui croient que vous partez, ils se trompent », remerciant le président pour son don pour la Côte d’Ivoire.

AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment