Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Politique : le MDJ trouve "sage la décision du président Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat"

Publié le mardi 10 mars 2020  |  Abidjan.net
Présidentielle
© Abidjan.net par Lobatchevski
Présidentielle 2020 : Conférence de presse du Mouvement pour la Démocratie et la Justice (MDJ)
Abidjan le 10 mars 2020. Zegoua Dominique, candidat à la présidentielle d’octobre prochain a animé une conférence de presse ce mardi au plateau pour se prononcer sur la décision du président Ouattara de ne pas briguer un 3ème mandat.


Le président du Mouvement pour la démocratie et la justice en Côte d’Ivoire (MDJ), Dominique Zegoua, a animé ce mardi 10 mars une conférence de presse, dans la cité administrative d’Abidjan.

Cette sortie du MDJ, dont le président a déclaré sa candidature à la présidentielle de 2020, s’inscrit après la récente décision du président Alassane Ouattara de ne se présenter à ces joutes.

Après son lancement officiel en novembre 2019 au palais de la culture de Treichville, le MDJ entend se hisser au sommet de l’Etat d’où son implication dans la vie publique et politique.

« Une première dans l’histoire de notre pays. Pour nous MDJ, cette décision du président Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat est sage, très sage », observe d’entrée le président du MDJ, Dominique Zegoua.

En termes de bilan, il a apprécié le fait qu’Alassane Ouattara, ‘’en deux mandats ait travaillé dur pour mettre son pays à un haut niveau au plan international’’.

Cependant, le MDJ s’insurge contre certains aspects de la gouvernance Ouattara tels que ‘’le cumul des postes de certaines personnalités et la nomination des mêmes personnalités au détriment des jeunes cadres’’.

Selon le président Dominique Zegou, la Côte d’Ivoire sous Ouattara a pêché par ‘’la mauvaise gestion des finances publiques et le licenciement abusif de nos compatriotes’’.

Le MDJ s’inquiète de la persistance du phénomène des enfants en conflit avec la loi dénommés « microbes » qui pillent et tuent impunément.

En ce qui concerne le processus électoral, le Mouvement pour la démocratie et la justice, engagé dans la course électorale en Côte, s’élève contre ‘’le découpage électoral’’ qu’il qualifie de ‘’fantaisiste’’, ainsi que le projet de modification de la constitution. A cela s’ajoute ‘’la souffrance de nos concitoyens à se faire enrôler’’, a indiqué Dominique Zegoua.

Est-il utile de rappeler que le MDJ (Mouvement pour la Démocratie et la Justice en Côte d’Ivoire) est un parti centriste qui milite pour la cohésion, le changement et le développement en Côte d’Ivoire.

Le MDJ, c’est déjà trois cent mille militants à ce jour et ce parti travaille à réunir un million de militants avant les joutes électorales de 2020.

« Le génie, le zèle et le courage des femmes et des hommes de ce parti à œuvrer pour remporter les prochaines échéances électorales demeurent », a conclu le président du MDJ.


JOB
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment