Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Des militantes RHDP de Bouaké exhortées à être des artisans d’une élection apaisée en Côte d’Ivoire

Publié le dimanche 15 mars 2020  |  AIP
Des
© AIP par DR
Des militantes RHDP de Bouaké exhortées à être des artisans d’une élection apaisée en Côte d’Ivoire


Bouaké - Des militantes du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) de Bouaké ont été exhortées à être des artisans d’une élection apaisée en Côte d’Ivoire en octobre 2020, lors d’une conférence organisée samedi par la coordination régionale de Gbêkê du réseau des jeunes cadres du RHDP (RJC-RHDP).

« Ne soyez pas en marge de la campagne de sensibilisation pour des élections apaisées. Engagez-vous toutes pour bénéficier demain des fruits du renforcement de la stabilité en Côte d’Ivoire… Soyez des artisans de paix », a lancé la conférencière, Mme Korotoum Ouattara, 2e adjointe au maire de Bouaké, à l’endroit de ces militantes du parti présidentiel rassemblées en grand nombre dans la salle de spectacle du centre culturel Jacques Aka.

Elle leur a demandé d’utiliser l’arme de la persuasion pour faire comprendre autour d’eux, notamment, au sein de la cellule familiale, au marché, dans les champs tout comme dans les administrations qu’une élection politique est une compétition mieux un jeu (comme le football) et non la guerre et qu’il y a toujours un vainqueur et un perdant et ce dernier doit accepter sa défaite en toute sportivité.

Korotoum Ouattara a aussi fait comprendre à ces « braves militantes » du RHDP qu’elles n’ont pas le droit de rester les bras croisés devant le péril d’une élection violente qui peut conduire à la guerre comme celle vécu en 2010 et dont les femmes ont payé un lourd tribut. « La guerre a plus d’effet sur la femme, car elle est la plus vulnérable. Guerre égale misère pour la femme. Nous devons donc nous lever pour préparer les esprits à des élections apaisées désormais en Côte d’Ivoire », les a-t-elle interpellées.

La conférencière a, par ailleurs, expliqué à son auditoire qu’une élection sans violence atteste du degré de maturité démocratique d’un pays et est le gage d’un soutien sans faille des bailleurs de fonds.

« Sachez que quand un président est élu dans la transparence et sans violence à la tête d’un pays, il gagne la confiance des bailleurs de fonds et des grandes institutions financières internationales qui se bousculent aux portes de ce pays pour investir et contribuer à son développement », a-t-elle signifié.

La 3e adjointe au maire de Bouaké, Jacqueline N’guessan, qui représentait le maire, Nicolas Djibo, à cette conférence, a salué cette initiative de la coordination RJC-RHDP de la région de Gbêkê qui visait à « outiller les femmes pour en faire des ambassadrices de la paix et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire ».

(AIP)

rkk
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment