Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Presse numérique de Côte d’Ivoire: campagne radio et télé du REPPRELCI contre le COVID-19

Publié le mardi 31 mars 2020  |  APA
Lassina
© Abidjan.net par DR
Lassina Sermé, président du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI)


Le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), qui a lancé mi-mars une campagne de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), poursuit actuellement sa sensibilisation sur les ondes de radio et de télé.
Profitant de la lucarne de l’émission la Matinale d’Al-Bayane, la radio nationale islamique, le président du REPPRELCI, Lassina Sermé a insisté ce lundi 30 mars 2020 entre autres sur le lavage des mains et le respect de la distanciation sociale d’un mètre pour éviter toute contamination au Covid-19.

Dans la veine de cette campagne, le président du REPPRELCI était le dimanche 29 mars 2020 sur les antennes de Radio Côte d’Ivoire (publique) au cours de l’émission « ça nous intéresse», où il a encore évoqué la menace du Covid-19, une maladie très contagieuse qui impose le respect des gestes barrières pour casser la chaîne de propagation.

Acteur historique de la presse numérique de Côte d’Ivoire avec ses 14 années d’existence, le REPPRELCI « veut répondre davantage à l’appel des plus hautes autorités du pays et promouvoir la fiabilité de la presse en ligne », a expliqué M. Sermé, qui est intervenu le lundi 23 mars dernier sur NCI, la première chaîne de télévision privée ivoirienne.

A cours de l’émission « La Télé d’Ici », il a fait état des fake news (fausses informations) qui foisonnent sur les réseaux sociaux dans le contexte de la crise sanitaire mondiale du Covid-19. A ce propos, il a préconisé la démarche journalistique à tous les usages des nouveaux médias.

« Il faut publier des informations dont l’origine, la véracité et l’exactitude sont établies afin d’éviter les fausses nouvelles qui ont souvent des conséquences dramatiques sur la quiétude, la cohésion et la sérénité des populations», a recommandé Lassina Sermé.

Poursuivant, il a relevé que les fake news sont un « danger pour les populations » qui reçoivent des informations erronées, tout en faisant observer que la loi en Côte d’Ivoire portant régime juridique de la presse réprime ces faits et les contrevenants sont passibles d’emprisonnement.

Cette campagne du REPPRELCI est marquée par la distribution de kits de lavage des mains et des affiches de sensibilisation sur le coronavirus et des fake news au sein des rédactions de presse numérique.

Au cours des différentes émissions, M. Sermé a fait le tour des dispositions sanitaires en vigueur avec ses interlocuteurs. Pour prévenir la propagation du Covid-19, les autorités ivoiriennes ont d’ailleurs entrepris la désinfection des rues d’Adjamé, une commune dans le nord d’Abidjan.

Constatant la progression du Coronavirus en Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ont interdit toute entrée dans le Grand Abidjan, depuis ce dimanche 29 mars 2020 à minuit, isolant la capitale économique de l’intérieur du pays et du reste du monde.

Cette campagne du REPPRELCI qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’épidémie en terre ivoirienne consiste à sensibiliser les acteurs des médias en général et particulièrement les médias numériques aux bons réflexes qui empêchent la propagation du virus.

La Côte d’Ivoire a enregistré dimanche son premier cas de décès de Coronavirus (Covid-19) avec 25 nouveaux cas confirmés, portant à 165 cas le nombre de personnes infectées dont quatre cas déclarés guéris. Le diagnostic de ce cas décédé s’est fait post mortem, selon le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé.

AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment