Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Un imam appelle à tirer des leçons de la mort d’Amadou Gon Coulibaly (Sermon)

Publié le vendredi 17 juillet 2020  |  AIP
Obsèques
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Obsèques du Premier Ministre: Prière mortuaire à la grande mosquée de Korhogo
Korhogo le 17 Juillet 2020. Le président de la République Alassane Ouattara accompagné de son homologue togolais, Faure Gnassingbé, a pris part à la prière mortuaire dans le cadre des obsèques du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly


Abidjan, Dans son sermon prononcé le vendredi 17 juillet 2020 à la grande mosquée de Korhogo où se tient la prière mortuaire du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l’imam Ousmane Diakité appelle les Ivoiriens à tirer les leçons de cette mort.

Selon le guide musulman, les populations doivent individuellement et collectivement en déduire des enseignements. Il s’agit de se poser les questions "que faisons nous pour préparer notre propre mort et (...) que faire pour préserver son héritage?", a-t-il dit en substance.

L’imam a affirmé que d’après les témoignages de ses proches et même de ses adversaires politiques, Amadou Gon Coulibaly a été un homme acharné au travail, rigoureux, généreux, fidèle. C’était un homme d’amour, qui aimait profondément sa famille et son pays, un musulman exemplaire, a poursuivi l’homme de Dieu.

Il a indiqué que selon le prophète Mouhammad (PSL), "le meilleur des hommes est celui-là même qui est utile aux hommes". Pour lui, El Hadj Amadou Gon Coulibaly a revérifié ces valeurs cardinales dans cette Côte d’Ivoire qui a besoin de modèle identificatoire. "Nous devons faire en sorte que ce souvenir ne périsse pas pour que Amadou Gon Coulibaly continue de bénéficier de ce qu’il a été", a-t-il ajouté.

L’imam Ousmane Diakité a appelé les populations à se souvenir de la mort pour que leur foi soit renforcée.

Le sermon a été suivi par la grande prière du vendredi. A suivi aussitôt après la prière mortuaire, dirigée par le Cheick al aïma Mamadou Traoré, chef de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire.

L’inhumation aura lieu alors dans la stricte intimité familiale, avant les cérémonies cumulées du 3ème et du 7ème jours.

(AIP)

cmas
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment