Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Bédié souhaite voir Laurent Gbagbo regagner son pays

Publié le jeudi 30 juillet 2020  |  AIP
Nouvelle
© Abidjan.net par CK
Nouvelle constitution : Bédié donne des orientations aux députés du groupe parlementaires PDCI-RDA
Jeudi 06 octobre 2016. Au lendemain de la présentation du projet de loi de la nouvelle Constitution par Chef de l`Etat ivoirien, Alassane Ouattara aux députés à l’Assemblée nationale, l`ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié (photo) a eu une rencontre avec le groupe parlementaire PDCI-RDA , le parti qu’il dirige, au siège Abidjan-Cocody.


Abidjan, Le président de Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé, le mercredi 29 juillet 2020, dans un entretien accordé à la chaîne audiovisuelle "France 24", son souhait de voir Laurent Gbagbo regagner son pays, "après son acquittement et la levée des restriction de mouvement par la Cour pénale internationale (CPI)".

" Il doit rentrer chez lui, dans son pays et les partisans de son parti, ainsi que les populations souhaitent son retour. S'il est de retour, quitte à lui, d'être candidat ou non", a affirmé M. Bédié.

Dans la perspective de l'élection présidentielle de 2020, Bédié soutient une alliance électorale entre son parti politique et celui de Laurent Gbagbo. "Dans l'alliance électorale, nous sommes plusieurs, cela va de soi, que le mieux placé, s'il y a un deuxième tour, aura le soutien de l'autre", a-t-il déclaré, en rappelant la participation de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro à cette alliance.

Pour M. Bédié, sa candidature à la présidentielle de 2020 est motivée par sa volonté de permettre aux jeunes d'avoir accès à toutes les postes de gestion de la nation. "Ma mandature sera consacrée à mieux les préparer, les former à assumer ces responsabilités dans tous les secteurs", a-t-il dit.

Pour y arriver, l'ancien chef de l'État ivoirien exige une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), selon les recommandations de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP). Il a assuré ne pas être favorable à la candidature du Président Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle d'Octobre 2020.

L'ancien chef de l'État ivoirien Henri Konan Bédié a été désigné, le lundi 27 juillet, candidat à la présidentielle du 31 octobre par le compte de son parti, le PDCI-RDA.

(AIP)

ako/nmfa/fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment