Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé publique vétérinaire : Un nouveau projet de loi adopté, hier, à l’Assemblée

Publié le mercredi 5 aout 2020  |  Le Nouveau Réveil


Le ministre Dosso Moussa, ministre des Ressources animales et halieutiques, était devant la Commission des affaires sociales et culturelles de l’Assemblée nationale, hier mardi 04 Août. Il a présenté le projet de loi portant code de la santé publique vétérinaire. Projet de loi qui, il faut le préciser, a été adopté à l’unanimité des députés présents au cours de cette session. Ledit projet de loi portant code de la santé publique vétérinaire s’inscrit dans le cadre de la réforme en profondeur de la loi relative à la santé publique en général, et celle relative à l’activité pharmaceutique. En effet, la santé animale et la sécurité sanitaire des denrées animales et d’origines animales sont des préoccupations constantes des politiques de santé publique de tous les pays. Il importe donc de doter les services vétérinaires d’un cadre juridique moderne qui puisse leur permettre de résoudre plus efficacement le problème majeur de la santé humaine, animale et environnementale qui subit la propagation rapide d’agent pathogène émergent et re-émergent induit par le commerce mondial, l’urbanisation, les mouvements migratoires des hommes et des animaux et le changement climatique…C’est dans cette perspective que cette loi est salutaire pour notre pays. Après avoir fait quelques observations et apporté des éclairages sur ladite loi, les différents groupes parlementaires, à travers leur représentant, ont salué l’initiative du ministre Dosso Moussa. Pour lui, ce projet de loi « aborde les dispositifs règlementaires et aussi des questions nouvelles sur la santé animale, le bien-être sur la sécurité des denrées animales et d’origines animales. Il aborde également la question de l’ordre vétérinaire, la profession, etc. Aujourd’hui, ce nouveau dispositif va permettre de faire évoluer un certain nombre de choses». Et d’ajouter pour dire, « L’Oms indique que 60 à 70% des pathologies qui touchent l’homme proviennent de l’animal. C’est dire l’importance de ce nouveau dispositif règlementaire qui va nous amener à une prise de conscience et changer un certain nombre d’habitudes. C’est ce que va apporter ce projet de loi portant code de la santé publique vétérinaire en Côte d’Ivoire ». C’est un texte nouveau qui va permettre à la Côte d’Ivoire d’être en avant-garde du développement économique politique et social.

Jean Prisca
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment