Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Fermeture des frontières ivoiro-maliennes : le marché ivoirien en bétail ne connaîtra pas de pénurie (Ministre)

Publié le mardi 25 aout 2020  |  AIP
Tabaski
© Abidjan.net par Serge T.
Tabaski 2019: Ambiance au marché de bétail de Port-Bouët
Jeudi 08 Août 2019 Abidjan. Ambiance au marché de bétail de l`abattoir de Port Bouët en prélude à la Tabaski


Abidjan - Le ministre ivoirien des Ressources animale et halieutique, Moussa Dosso, assure qu’aucune pénurie ne sera constatée sur le marché de bétail ivoirien, suite à la fermeture des frontières Côte d’Ivoire-Mali depuis le 18 août 2020, conformément à l’embargo imposé au Mali par la CEDEAO après à le coup d’Etat militaire perpétré dans ce pays.

« J’ai tenu à vous rencontrer pour qu’ensemble nous puissions analyser la situation compte tenu du fait qu’un grand nombre de nos fournisseurs en bétail proviennent du Mali. Je suis heureux de savoir que cette crise ne causera pas beaucoup de problème à l’approvisionnement de la Côte d’Ivoire même si nous avons constaté quelques baisses », a expliqué M. Dosso, lors d’une rencontre, le vendredi 21 août 2020, avec les acteurs de la filière bétail.

Le ministre a signifié que cette rencontre avait pour objectif de connaître les dispositions prises par la filière et les éventuelles difficultés pour continuer l’approvisionnement du marché.

« Cette crise pour l’instant n’aura pas d’impact puisse que des dispositions avaient déjà été prise depuis quelques mois. Je vais encore une fois rassurer tous les Ivoiriens sur un approvisionnement régulier de l’ensemble des marchés de la Côte d’Ivoire », a insisté Moussa Dosso, cité par une note d’information transmise mardi 25 août 2020 à l’AIP.

Selon le directeur de l’abattoir de Port-Bouët, Dagnogo Komissirri, l’approvisionnement du marché ivoirien se fait aussi à travers les éleveurs des villes de Niakara, Tafiré et des pays sahéliens.

« À partir de la fin du mois, nous allons nous approvisionner en animaux de frontières. Nous avons des stocks de bétail à Tengréla ce qui signifie que la Côte d’Ivoire n’a pas de souci d’approvisionnent en bétail surtout que le Burkina Faso ravitaille à plus de 80% notre marché », a-t-il dit.

Le président de la Confédération des fédérations nationales de la filière bétail et viande d’Afrique de l’Ouest (COFENABVI), Sawadogo Issaka a fait savoir que des actions ont été menées pour contrer une quelconque pénurie.

ena/tm
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment