Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Déclaration de l’ex député Bamba Massany, Responsable de mission de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 26 aout 2020  |  Partis Politiques
CPI
© AFP par DR
CPI : l’ex Président Laurent Gbagbo devant les juges
Mardi 19 février 2013. La Haye. L’ancien président ivoirien comparait à la Cour pénale internationale (CPI), pour crime contre l’humanité.


C’est avec une grande consternation et une profonde tristesse, que Son Excellence le président Laurent Gbagbo note la montée des tensions entre les citoyens ivoiriens depuis plusieurs jours, à travers des mouvements de contestations populaires dans tout le pays, à la veille de la présidentielle d’octobre 2020,

Ces évènements, nés de l’annonce de la candidature à un troisième mandat du président Alassane Ouattara, engendré des violences graves dont le bilan provisoire, à ce jour, fait état de plusieurs morts, de nombreux blessés graves, de plusieurs personnes interpellées et d’importants dégâts matériels. Le scénario d’une crise préélectorale se construit ainsi malheureusement sous nos yeux avec, d’une part, les membres de presque toute l’opposition politique et de la Société Civile, et de l’autre, les partisans du Président Alassane Ouattara.

Au regard de ce qui précède, au nom du président Laurent Gbagbo, j’adresse mes sincères condoléances à chacune des familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés de tous les bords politiques et de la société civile. Par ailleurs, je lance un vibrant appel à tous les acteurs de la vie socio-politique de notre Pays ainsi qu’aux Institutions internationales représentées en Côte d’Ivoire :

1)- Aux Autorités gouvernementales, garantes de la stabilité de l’environnement socio-politique :

- Engager avec les partis d’opposition et la Société Civile un dialogue vrai et inclusif ;

- Créer un environnement sécurisé en interpellant les commanditaires des ‘’loubards’’ et "microbes" ainsi que ces derniers, de même que toute autre personne qui se rend coupable d’actes de vandalisme ;

- Faire encadrer les manifestations par les forces de l’ordre régulières et républicaines ;

- Libérer les leaders des mouvements ainsi que les personnes interpellées au cours des manifestations, afin de favoriser un environnement social apaisé ;

2)- Aux groupes de revendication (partis d’opposition et société civile).

- Privilégier et persévérer dans la recherche d’un dialogue sincère et inclusif avec le pouvoir ;

- Exercer vos droits de manifester dans la discipline et dans le respect des textes en vigueur ;

- Sensibiliser les jeunes des formations politiques et associatives respectives à un civisme républicain, afin d’éviter tout dérapage de nature à perturber la quiétude des citoyens ;

3)- Aux responsables religieux et chefs traditionnels.

- N’observer aucune indifférence face à la situation de crise qui prévaut en ce moment, car il s’agit de la survie de la Côte d’Ivoire, notre mère-patrie ;

- Engager des missions de médiation auprès des protagonistes, compte tenu des obligations de neutralité, d’impartialité et de réserve rattachées à vos fonctions ;

- Initier des missions de sensibilisation auprès de vos communautés à l’échelle des régions, départements, sous-préfectures et villages pour la prévention et la gestion des crises et conflits ;

4) Aux jeunes de tous les bords politiques.

- Évitez de vous laisser instrumentaliser politiquement sous quelque forme que ce soit, et par quelque homme politique qui soit, pour opérer des actes de violences et de vandalisme préjudiciables à vos concitoyens et concitoyennes ;

5) Aux chancelleries et Organisations Internationales présentes en Côte d’Ivoire :

- Obtenir votre contribution à la fois neutre et porteuse à la recherche de solutions idoines avec les parties en conflit pour un réel apaisement, condition indispensable au retour de la stabilité et de la cohésion sociale ;

En tout état de cause, le président Laurent Gbagbo tient à réitérer sa confiance à chacun et à tous et exprimer sa sincère reconnaissance pour l’intérêt que vous accorderez à cette invitation.

Notre Pays, la Côte-d’Ivoire, mérite cette Paix pour sa prospérité et le bien-être de ses fils et filles et de tous ceux qui nous font l’amitié de vivre avec nous.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

Fait à Abidjan, le 22 août 2020

Honorable BAMBA Massany
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment