Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement 22ème édition des Ebony - Kobenan Adjoumani : “Le journaliste ne doit jamais perdre de vue les règles de déontologie (…)”

Publié le vendredi 28 aout 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
Média:
© Abidjan.net par PR
Média: conférence de presse de lancement de la soirée Ebony 2020
Abidjan le 27 aout 2020. Le président de l`Union Nationale des journalites de Côte d`Ivoire (UNJCI) Jean Claude Coulibaly a procédé ce jeudi au lancement officiel de la 22ème nuit des Ebony en présence du Ministre Kobenan Adjoumani, parrain de cette cérémonie.


Le jeudi 27 août 2020, s’est tenue à la maison de la presse à Abidjan-Plateau, la cérémonie de lancement de la 22ème édition de la nuit des Ebony en présence de Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, parrain de cette édition.
Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a rappelé le rôle des journalistes en cette période électorale pour la préservation de la paix. « Chers amis journalistes, vous êtes des acteurs importants. Et votre rôle est tout aussi important dans cette période cruciale. Et c’est à ce niveau que je voudrais, en ma qualité de parrain, vous inviter à avoir une pleine conscience de votre responsabilité dans la promotion et le maintien de cette paix et la cohésion sociale. Je ne vous apprends rien en vous disant qu’un simple article de presse, une fausse information ou une information mal exploitée peut avoir au sein de l’opinion publique des répercussions très graves et mêmes dommageables. Une telle information peut provoquer des tensions sociales et avoir des conséquences politiques imprévisibles. Votre rôle donc est capital dans cette période si particulière et si délicate. C’est pourquoi, je voudrais me féliciter du thème des soirées des Ebony de cette année ‘’ Quel journalisme, sinon quel journaliste, pour une Côte d’Ivoire rassemblée’’. Ce cadre de réflexion est une interpellation pour nous tous à commencer par vous les journalistes et professionnels des médias. Au-delà de vos opinions idéologiques politiques légitimes, nous avons en partage la mère patrie, notre chère Côte d’Ivoire. De ce point de vue, ce thème s’adresse également à nous tous, hommes politiques et acteurs de la société civile. En effet, si le journaliste est un médium entre acteurs socio-politiques et les populations, il ne doit jamais perdre de vue les règles d’éthique et de déontologie qui régissent sa profession lorsqu’il donne échos aux déclarations des hommes politiques. Être professionnel, c’est aussi donner l’information en se gardant de susciter la révolte, la haine et la division au sein de nos populations », a-t-il conseillé. Adjoumani a traduit son soutien aux journalistes pour cette 22ème édition du weekend des Ebony.
Selon Jean-Claude Coulibaly, président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire(Unjci), , l’édition 2020 de la nuit des Ebony, désormais appelée ‘’Weekend des Ebony’’, se tiendra dans la capitale politique, Yamoussoukro, du vendredi 4 au dimanche 6 décembre 2020 sous le thème : « Quel journalisme pour une Côte d’Ivoire rassemblée ». Pour cette édition, plusieurs innovations sont notées entre autres l’institution du ‘’prix Ebony presse numérique’’, l’instauration d’un nouveau prix sectoriel sur le phénomène de la déforestation, et le ‘’Prix Amadou Gon Coulibaly’’ de la bonne gouvernance des maisons de presse, en hommage à feu le Premier ministre dont le prix porte son nom, et ex-parrain des Ebony. Outre les innovations, selon le président de l’Unjci, le jury a également connu une réforme avec désormais un représentant de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan et un autre, désigné par les partenaires de l’évènement. « La fête des Ebony gagne en maturité. Nous allons mettre un accent particulier sur l’épanouissement des journalistes à travers de grandes innovations mais également sur l’unité nationale sans laquelle tout projet de développement est vain », a indiqué Jean-Claude Coulibaly. Avant d’annoncer l’organisation d’ateliers de réflexion, de débat et de conférence ainsi que des tables-rondes à l’occasion du ‘’Weekend des Ebony’’.


«Nous demandons aux acteurs politiques de s’abstenir des propos ou actes attentatoires à la paix et à l’unité du pays»
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment