Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

17 ans de l’Intelligent d’Abidjan : 17 lectrices et lecteurs réagissent (acte 2)

Publié le vendredi 4 septembre 2020  |  L’intelligent d’Abidjan


Dans le cadre de la célébration des 17 ans de l’Intelligent d’Abidjan,   9 autres   lectrices et 8 autres lecteurs ont dit ce qu’ils pensent du « Quotidien indépendant dont vous avez rêvé ». Faire réagir durant 17 jours,  17 personnes ( dont 9 femmes et 8 hommes ), voici comment nous avons décidé de marquer les 17 ans du journal, en cette période de Coronavirus ! 
 
Yann Bajhat, acteur de cinéma : «Que le monde sache le dynamisme exercé par M. Alafé Wakili et son équipe » 
 
 
« Pour les 17 ans de L’Intelligent d’Abidjan,  que cette portée et cette vision journalistique s’exportent dans tout le continent africain afin que le monde sache le dynamisme exercé par M. Alafé Wakili et son équipe en vue de  converger vers une émergence sincère et durable» .
 
Voho Olivier,  natif de Guiglo : «J’encourage les journalistes de L’Intelligent d’Abidjan »
« J’ai connu le quotidien L’Intelligent d’Abidjan depuis 2005 après la crise de 2002. Ce que je sais, ce quotidien n’est pas comme les autres qui ont totalement une position prise et engagée pour d’autres hommes politiques que je ne citerai pas ici. Et j’aime bien la ligne éditoriale de ce journal  avec les critiques des journalistes qui y écrivent. J’encourage les journalistes de L’Intelligent d’Abidjan et je leur demande de ne pas prendre position dans  leurs écrits. Je souhaiterais qu’ils respectent l’éthique et  la déontologie et  qu’ils soient des acteurs de paix par les écrits ».
 
Sylla Balamine, tenancier de kiosque à journaux à la gare routière de Yamoussoukro :
« C’est aux responsables d’être plus imaginatifs pour son contenu"
« Cela fait plus de deux décennies que je tiens ce kiosque à journaux. J’ai vu L’Intelligent d’Abidjan naître  en 2003. Au début la demande n’était pas forte. C’était une quinzaine d’exemplaires qu’on arrivait à vendre. Entre 2005- 2012, ça sortait fort fort. Parce qu’il est neutre, comme certains journaux. Mais ces dernières années avec l’avènement des réseaux sociaux, comme tous les journaux de la Côte d’Ivoire, ce n’est pas facile. Les ventes ont fortement baissé. C’est aux responsables d’être plus imaginatifs pour son contenu .Je souhaite longue vie à ce journal, surtout en gardant sa neutralité ».
 
Koné Drissa, 4e Vice-gouverneur de Yamoussoukro, président du mouvement politique APV-Rhdp :
« Je souhaite bon vent à ce journal »
« Je lis ce quotidien. C’est un journal indépendant. Parce qu’il donne  l’occasion à tous les partis politiques de s’exprimer à travers ses colonnes. C’est ce dont le peuple a besoin.  Permettre aux citoyens lambda d’exprimer pleinement sans craintes. Je souhaite bon vent à ce canard. Plus de  reportages sur les sujets de société, santé, le  climat.... Et joyeux anniversaire à toute la rédaction de L’Intelligent d’Abidjan ».
 
Zadi Gnagna, président de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public et privé de Côte d’Ivoire:
« Je voudrais vous féliciter surtout pour la possibilité que vous donnez à toutes les opinions de s’exprimer dans votre journal et notamment aux syndicalistes »
« Je voudrais vous féliciter pour le travail, surtout pour  la possibilité que vous donnez à toutes les opinions de s’exprimer dans votre journal et notamment aux syndicalistes pour faire passer leur message et leurs actions. Je suis témoin de cette ouverture d’esprit de L’Intelligent, ayant été moi-même invité à animer la Rédaction. Je pense que cela a été un grand honneur et je voudrais vraiment vous féliciter et vous souhaiter un très joyeux anniversaire et beaucoup d’autres années d’existence de ce journal; et qu’il continue de prendre en compte l’ensemble des opinions qui s’expriment dans le pays pour qu’il reste un journal ni neutre, ni partisan ».
 
Koné Assétou, présidente de l’Ong ‘’ Don’t Forget children’’ résident à New York :
 « Personnellement, j’ai un avis positif sur le journal. Je le suivais étant en Côte d’Ivoire et ici aussi»
 
« L’Intelligent d’Abidjan, c’est le journal de référence des Ivoiriens. Le journalisme dans le sens large du terme dans un pays comme la Côte d’Ivoire où ce n’est pas facile.  17 ans, trop de choses se sont passées ici et à travers le monde entier. Le lecteur  de l’Intelligent  a eu la bonne information, la connaissance grâce à ce journal. Personnellement, j’ai un avis positif sur le journal. Je le suivais étant en Côte d’Ivoire et ici aussi. Un journal qui tient pendant 17 ans, c’est du vrai. Je félicite ainsi toute l’équipe pour son dur labeur. Joyeux anniversaire et longue vie encore et encore à L’Intelligent d’Abidjan ». 
 
Florentine Djiro , présidente de l’ONG REALIC 
 « Nous souhaitons que l’Intelligent d’Abidjan comme il sait si bien le faire,  joue son rôle de médias de prévention  des conflits »
 D’abord je souhaite joyeux anniversaire à l’Intelligent d’Abidjan . 17 ans , c’est un parcours assez mûr pour un quotidien . 17 ans, ce n’est pas 17 jours, 17 mois . 17 ans symbolisent une maturité en terme de média et l’Intelligent d’Abidjan a su faire sa place dans le paysage de la presse en Côte d’Ivoire.  En termes de vœux, faisant référence à la situation sociopolitique de notre pays , nous souhaitons que l’Intelligent d’Abidjan comme il sait si bien le faire,  joue son rôle de médias de prévention  des conflits.  Que l’Intelligent d’Abidjan joue son rôle de médias en termes d’apaisement et de renforcement des liens entre les Ivoiriens .Il faut que l’Intelligent d’Abidjan est une approche plus sociale dans son traitement de l’information. Félicitations pour ce qui est fait. Je souhaite bonne chance pour la suite à l’Intelligent d’Abidjan .
 
Mangoua Laurette , directrice régional du ministère de la solidarité , cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté 
 « Merci  à  l’Intelligent d’Abidjan pour tout ce qu’il fait pour la région du Haut-Sassandra »
 
Pour nos vœux à  l’Intelligent d’Abidjan à l’occasion de son 17e anniversaire, nous souhaitons que l’Intelligent d’Abidjan puisse aller de l’avant . Merci  à  l’Intelligent d’Abidjan pour tout ce qu’il fait pour la région du Haut-Sassandra . En cette période électorale, que l’Intelligent d’Abidjan puisse traduire effectivement ce qui se passe sur le terrain et que nous puissions avoir de bonnes et de réelles informations . Merci et joyeux anniversaire .
 
Me Anzoumana Siaka ( Secrétaire général de la FITKD) : 
 "Votre quotidien compte de nombreux lecteurs au regard de la qualité du travail et du professionnalisme de ses journalistes" 
 
’’ 17 ans dans la vie d’une organisation ou d’une entreprise, ce n’est pas rien quand on sait les difficultés économiques vécues dans notre pays avec les périodes pré électorales et postélectorales. C’est pourquoi, je me permets de saluer les responsables de l’Intelligent d’Abidjan et tous ses employés qui ont pu surmonter ces moments difficiles et maintenir ce journal que j’apprécie énormément au top niveau. Je puis affirmer que votre quotidien compte de nombreux lecteurs au regard de la qualité du travail et du professionnalisme de ses journalistes et techniciens et figure au nombre des meilleurs organes de presse de la place. Ma profonde reconnaissance à votre service de sports qui a contribué de manière efficiente au rayonnement du sport en Côte d’Ivoire au cours de ces 17 ans de vie. Félicitations et bon anniversaire à vous’’ 
 
 Dan Log, artiste-chanteuse :
 « Nous prions pour que L’Intelligent d’Abidjan continue de nous rendre heureux»
« Joyeux anniversaire à L’Intelligent d’Abidjan. Les journalistes de ce journal sont très sympas, j’ai eu à travailler avec plusieurs, je  leur ai accordé des interviews. J’ai fait beaucoup de choses avec plusieurs d’entre eux. Mais vraiment, c’est un bon journal. Nous prions pour que L’Intelligent d’Abidjan continue de nous rendre heureux et je souhaite à L’Intelligent d’avoir la centaine ». 
 
Yéo Degnimani , Enseignant 
 
« J’invite  l’Intelligent d’Abidjan à mettre beaucoup plus l’accent sur la digitalisation .
 
 
L’intelligent d’Abidjan à 17 ans . 17 ans dans la vie d’un organe de presse c’est énorme . Et donc je souhaite joyeux anniversaire au quotidien l’Intelligent d’Abidjan .Je lui souhaite surtout une longévité historique qui lui permettra de toujours apporter la bonne information à nos concitoyens . Nous sommes dans une société où , de plus en plus de fausses informations prennent  le pas sur la réalité C’est le lieu de tirer le chapeau à l’Intelligent d’Abidjan qui se fait fort depuis des années d’apporter une information la plus impartiale possible .Nous ne pouvons qu’encourager l’Intelligent d’Abidjan sur cette voie , à faire en sorte que les Ivoiriens puissent toujours se reconnaître au quotidien et surtout de contribuer à l’édification de la nation que nous appelons tous de nos vœux car ,  la presse à un rôle important à jouer non seulement dans le recollement des tissus mais également ,  dans l’édification de la nation ivoirienne. Au-delà , il est important d’apporter une place de choix à tout ce qui est numérisation des supports de communication.  J’invite donc l’Intelligent d’Abidjan à mettre beaucoup plus l’accent sur la digitalisation ».
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment