Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Examen du Bts/ Le ministre Adama Diawara met en garde : “On ne veut pas d’un Bts WhatsApp”

Publié le mercredi 9 septembre 2020  |  L’intelligent d’Abidjan
BTS
© Abidjan.net par PR
BTS 2017 : la ministre Bakayoko Ly Ramata lance les épreuves écrites à Yopougon
Abidjan le 21 août 2017. La ministre de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique,professeur Bakayoko Ly Ramata a procédé ce lundi au lancement officiel des épreuves écrites du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) auquel prennent part 49933 candidats.


À l’occasion du lancement des épreuves écrites de l’examen du Brevet de technicien supérieur(Bts), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, professeur Adama Diawara, a visité le lundi 7 septembre 2020 plusieurs centres de composition d’Abidjan..
Cette visite dans les centres d’examen, qui a débuté au Centre de bureautique, de communication et de gestion(Cbcg) d’Abidjan-Cocody pour prendre fin à l’école William Ponty d’Abidjan-Yopougon, a été l’occasion pour le ministre Adama Diawara de s’enquérir du déroulement du Bts et traduire son soutien aux candidats. Durant cette tournée, le ministre a prodigué des conseils aux candidats et aux surveillants pour le bon déroulement des épreuves auxquelles 51 650 Etudiants (dont environ 53% de filles), répartis dans 121 centres, prennent part. « Evitez tout ce qui peut ressembler de prêt ou de loin à de la fraude. Soyez concentrés sur ce que vous avez à faire, ce n’est pas la peine de chercher les raccourcis. Ce qu’on vous donne, c’est ce que vous avez fait durant l’année. Aujourd’hui, il s’agit de rendre ce que vous avez appris. On ne va pas vous donner quelque chose que vous n’avez pas vu en classe. Donc, concentrez-vous sur ce que vous avez devant vous. Il n’y a aucune raison de paniquer. Seulement prenez la peine de bien lire les sujets. Parce que c’est ça aussi le problème. Souvent, les étudiants ont tendance à se jeter sur les sujets comme ça sans avoir lu jusqu’au bout. Il faut lire attentivement jusqu’au bout avant de commencer. Bonne chance à tous » a-t-il conseillé aux candidats avant de les inviter au respect des mesures barrières de lutte contre la pandémie du coronavirus. Il a ensuite procédé à la distribution des sujets de la premières matière ‘’Technique d’expression française’’. Dans cette même optique, Adama Diawara a appelé les surveillants à accentuer le contrôle pour la crédibilité de l’examen. « Il faut éviter au maximum les fraudes. Je n’ai pas besoin de vous parler des WhatsApp et autres. Parce que là, il faut faire attention. On ne veut pas avoir de Bts WhatsApp. Je compte sur vous pour que tout se passe correctement. Soyez sûr que tous les candidats portent leurs masques. Vous savez, le contexte de Covid-19 oblige » a-t-il exigé.
... suite de l'article sur L’intelligent d’Abidjan

Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment