Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Emprunt obligataire "Sonatel 6,50% 2020-2027": la BRVM admet à sa cote, la plus importante émission obligataire privée jamais réalisée

Publié le mercredi 16 septembre 2020  |  BRVM
Emprunt
© BRVM par DR
Emprunt obligataire "Sonatel 6,50 2020-2027": la BRVM admet à sa cote, la plus importante émission obligataire privée jamais réalisée
L’emprunt obligataire « SONATEL 6,50% 2020 – 2027 » a été admis à la cote de la Bourse régionales des valeurs mobilières ( BRVM) ce mardi septembre 2020, le plus important jamais réalisé par une entreprise privée sur le Marché Financier Régional de l’UEMOA depuis sa création


L’emprunt obligataire « SONATEL 6,50% 2020 – 2027 » a été admis à la cote de la Bourse régionales des valeurs mobilières ( BRVM) ce mardi septembre 2020, le plus important jamais réalisé par une entreprise privée sur le Marché Financier Régional de l’UEMOA depuis sa création.

Cet emprunt de 100 milliards de FCFA, émis en juillet 2020, a été admis au Compartiment obligataire de la BRVM sous le symbole SNTS.O2.

Cette émission réussie en pleine crise de la COVID-19 est un signal fort des investisseurs régionaux et internationaux (environ 22%) qui témoignent ainsi leur confiance en les capacités de résilience de nos économies et en particulier, en la robustesse des fondamentaux de nos grandes entreprises.

La SONATEL est la première capitalisation du marché des actions de la BRVM avec une capitalisation boursière de près de 1215 milliards de FCFA. J’ai saisi l’occasion pour féliciter les dirigeants de la SONATEL pour leur vision, leur dynamisme et leur engagement au service de l’économie sénégalaise et de la sous-région.

La BRVM est un gisement d’opportunités pour le secteur privé de notre Union comme vient encore de le démontrer la SONATEL.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment