Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Visite d’Etat: Le déficit d’eau potable de 12 régions bientôt comblé

Publié le samedi 26 septembre 2020  |  AIP
Mise
© Présidence par DR
Mise sous tension du quartier Municipal et adduction en eau potable de la Ville de Sinfra
La mise sous tension électrique du quartier Municipal et de la mise en service du réseau de renforcement de la capacité de production en eau potable de la ville de Sinfra, par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, ce jeudi 24 Septembre 2020, à Sinfra, en marge de la Visite d`Etat qu`il effectue dans la Région de la Marahoué.


Bouaflé - Le président de la République, Alassane Ouattara, a procédé le vendredi 25 septembre 2020 au quartier Solibra de Bouaflé, au lancement des travaux du projet de renforcement de l'alimentation en eau potable de 12 villes qui connaissent un déficit criant en la matière.

Selon le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba, ces 12 grandes villes, chefs-lieux de région ou de département, ont été sélectionnées au regard de la gravité de leur situation car leur déficit est situé entre 62 et 86%.

Il a précisé que la Côte d'Ivoire enregistre 190 sites déficitaires chroniques en eau potable dont Bouaflé où le besoin est ramené à 68%. Avec le lancement de ce projet, les travaux vont démarrer simultanément dans toutes les zones concernées sur une période de 36 mois qui pourra être réduite à 24, aux dires des partenaires chinois.

En attendant, à Bouaflé, un système de production d'urgence (UCD) sera mis en place qui permettra de produire 4000 m3/jour à partir du fleuve Bandama, en vue de réduire le déficit sur trois ans.

Le projet d'alimentation des 12 villes en eau potable va coûter 170, 250,800,000 FCFA. A terme, il garantira l'accès à l'eau potable de 1.537.682 habitants en 2020 et de 2.237.470 personnes en 2033. Spécifiquement pour Bouaflé, le coût des travaux s'élève à 12,135 milliards FCFA.

Le projet est entièrement financé par Eximbank Chine. Ce qui a justifié la présence de l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Wan Li. Il a souligné le développement remarquable de la Côte d'Ivoire sous les auspices du Président Ouattara, promettant que la République populaire continuera d'accompagner le pays dans la voie du développement.

A part la région de la Marahoué (Bouaflé), ce projet en concerne 11 autres à savoir le Loh-Djiboua (Divo, Guitry), le Hambol (Katiola, Dabakala), le Worodougou (Séguéla), le Haut Sassandra (Daloa), les Grands-ponts (Grand Lahou), le Gontougo (Tanda), le Gboklê (Sassandra), la Bagoué (Boundiali), le Béré (Mankono), le Bafing (Touba) et le Kabadougou (Odienné).

(AIP)

cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment