Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Riposte COVID19 : Près de 50.000 producteurs de Côte d’Ivoire dotés en kits et matériels agricoles grâce au projet PURGA-COVID19

Publié le mercredi 30 septembre 2020  |  Abidjan.net
Riposte
© Abidjan.net par PR
Riposte COVID19 : Près de 50.000 producteurs de Côte d’Ivoire dotés en kits et matériels agricoles grâce au projet PURGA-COVID19
Dans le cadre de la riposte contre la crise sanitaire du COVID19, les producteurs de Côte d’Ivoire ont reçu une dotation en kits et matériels agricoles à travers le projet Programme d’Urgence du Secteur de l’Agriculture (PURGA-COVID19), lancé début septembre dernier.


Dans le cadre de la riposte contre la crise sanitaire du COVID19, les producteurs de Côte d’Ivoire ont reçu une dotation en kits et matériels agricoles à travers le projet Programme d’Urgence du Secteur de l’Agriculture (PURGA-COVID19), lancé début septembre dernier. Il s’agit, selon l’objectif de ce projet, d’assurer la sécurité alimentaire du pays.

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde entier, traverse une grave crise sanitaire due à la COVID-19. Cette pandémie, au-delà de la menace sur la santé de la population, a un impact négatif sur tous les secteurs d’activité économique, notamment celui de l’agriculture, pilier de l’économie ivoirienne.

Les résultats acquis dans le cadre du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA) I et II, avec l’élimination de l’insécurité alimentaire sévère et l’inversion de la courbe de la pauvreté en milieu rural (enquêtes réalisées par l’INS en 2018) sont menacés.

Le projet piloté par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural est alors mis en œuvre pour le volet appui aux filières vivrières (maïs, manioc, banane plantain) et maraichères, par l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) afin d’atténuer l’impact de la pandémie sur le secteur agricole, en particulier sur l’approvisionnement de la population en produits vivriers.

Pour ce faire, l’Agence a mobilisé tout son dispositif à travers les 31 régions administratives de la Côte d’Ivoire afin d’apporter des appuis à la production et à la mise à marché des productions vivrières.

Ce sont près de 15.000 producteurs de maïs, 3.000 producteurs de manioc, une trentaine de producteurs de boutures de manioc et 30.000 producteurs de maraichères qui ont reçu des intrants. Ce sont 60 tonnes de semences de maïs, 100 millions de boutures de manioc, 70 tonnes de semences maraichères, 2.000 tonnes d’engrais NPK et urée, 30.000 litres d’herbicide et d’insecticide et 35.000 kg de fongicide. En ce qui concerne le matériel agricole, il s’agit d’une vingtaine de tracteurs et de 5.000 pulvérisateurs. Pour le matériel de transformation, ce sont 500 broyeurs, séchoirs et sémouleurs.

Enfin pour le matériel de transport, 200 tricycles et une dizaine de camions de ramassage de produits ont été mis à la disposition des bénéficiaires. Mais au-delà de leurs activités agricoles, les producteurs reçoivent également de l’ANADER, non seulement l’appui-conseil pour garantir la sécurité alimentaire dans notre pays, mais ils sont aussi informés et sensibilisés sur la COVID-19, notamment les bonnes pratiques sanitaires pour faire barrage à cette pandémie dans le monde rural.

Soulignons qu’à terme, le programme PURGA-COVID19 qui s’achèvera en octobre 2020, vise la mise en place de 5.000 ha de maïs, 15.000 ha de manioc, 1.000 ha de parc à bois de manioc, 2.000 ha de bananes plantains et 5.000 ha de cultures maraichères.


-P. R.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment