Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: Les communautés de migrants reçoivent des kits de protection, des vivres et non vivres

Publié le jeudi 15 octobre 2020  |  Abidjan.net
Côte
© Abidjan.net par DA
Côte d’Ivoire: Les communautés de migrants reçoivent des kits de protection, des vivres et non vivres
Jeudi 15 octobre 2020


La Plateforme des Centrales Syndicales sur la Migration en Côte d’Ivoire (PCSM-CI) a fait don de kit de protection, de fournitures scolaires et de pâtes alimentaires aux communautés de migrants de Côte d’Ivoire ce jeudi 15 octobre 2020 à la Bourse de travaille sis à Treichville.

Au cours de la cérémonie organisée à l’effet, M.Tanoh Honorat coordonnateur de la PCSM-CI a indiqué les raisons de cette cérémonie de remise de dons. Il a fait savoir qu’en tant structure syndicale, leur objectif premier est de défendre le droit des travailleurs aussi bien nationaux que non nationaux. Pour se faire selon M.Tanoh il a fallu mettre en place à la demande des présidents et secrétaires généraux des centrales syndicales de Côte d’Ivoire, la plateforme des centrales syndicales sur la migration. Le coordonnateur révélera que cette démarche consiste à faire adopter une position commune sur la question de la migration par les organisations syndicales de Côte d’Ivoire.

A en croire M.Tanoh face à la pandémie sanitaire de la Covid-19 la solidarité syndicale est plus qu’importante d’où les remises de kits de protections et scolaires et des pâtes alimentaires ce jour« nous savons que la pandémie est un élément qui touche beaucoup les travailleurs parmi qui les travailleurs migrants sont encore plus vulnérables, nous avons donc décidé de partager le peu que nous avons », a-t-il dit. Poursuivant, il a également souligné qu’en tant qu’organisation syndicale leur rôle est aussi de se rapprocher des travailleurs migrants pour qu’ils sachent à qui s’adresser en cas de difficulté et cette cérémonie offre donc une opportunité de rapprochement.

M.Daoul Mahamadou au nom de l’ambassade du Niger a traduit sa fierté d’accompagner cette initiative des centrales syndicales qui revêt plusieurs avantages. Pour le diplomate lui et son homologue du Mali Alidji Alassane Traoré ont compris l’importance de ces dons mais aussi et surtout les perspectives du PCSM-CI d’où leurs présences à la cérémonie malgré les agendas des chargés.

DA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment