Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Ouverture à Abidjan d’un séminaire pour évaluer la présidentielle ivoirienne

Publié le mercredi 2 decembre 2020  |  APA
Ouverture
© Abidjan.net par Lobatchevski
Ouverture du séminaire d’évaluation des activités de la Commission électorale Indépendante
Abidjan le 02 décembre 2020. Après l’organisation de la présidentielle, la commission électorale indépendante (CEI) organisé ce mercredi un atelier d’évaluation de ses activités.


Abidjan (Côte d’Ivoire) - La Commission électorale indépendante) CEI), l'organe électoral en Côte d'Ivoire, a entamé mercredi à Abidjan, un séminaire-bilan pour évaluer l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre dernier.

« Notre vision et notre engagement, c’est de mettre en place les conditions de déroulement de processus électoraux efficients caractérisés par la transparence et la crédibilité afin d’asseoir les bases d’une bonne gouvernance électorale de notre pays», a indiqué dans un discours d'ouverture, Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, le président de la CEI.

Selon M. Coulibaly, cette rencontre vise à jeter un regard sur les activités menées par son institution et à «tirer les leçons pour les échéances futures». « Dans un contexte aussi volontairement suspicieux, le levier de l’évaluation est l'un des atouts majeurs de progression et d’évolution pour entretenir notre crédit», a estimé M. Coulibaly invitant ses collaborateurs à ne pas se lasser de rechercher l'amélioration.

Poursuivant, il a souligné qu'au cours de ces assises, il s'agira d'examiner les textes juridiques pour proposer les ajustements nécessaires entre la Constitution et le Code électoral, mais également l’applicabilité des dispositions à l’aune des contraintes opérationnelles.

Il a ajouté qu'il faudra aussi revisiter les opérations électorales, les questions liées au déploiement logistique et à la sécurisation.

« Nous avons certainement enregistré des acquis. Il faut les améliorer. Mais surtout corriger nos insuffisances par des recommandations... Il est essentiel de maintenir le cap, de cultiver le travail bien fait pour nous-mêmes, et au bénéfice de notre Institution. », a-t-il conclu.

L'élection présidentielle ivoirienne qui s'est tenue le 31 octobre dernier, a enregistré quelques incidents dans certaines localités du pays.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment