Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement de l’Institut de formation politique AGC / Jean-Pierre Raffarin, ex 1er ministre français, à Ouattara : « La paix ne tombe pas du ciel, elle se cultive, se construit »

Publié le lundi 11 janvier 2021  |  Le Nouveau Réveil
Institut
© Autre presse par DR
Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly: Jean Pierre Raffarin instruit la jeunesse ivoirienne sur le leadership
Samedi 09 Janvier 2021. Abidjan. Le premier cours inaugural de l’institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly dont le lancement officiel a eu lieu le vendredi 8 Janvier 2021 en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara a été prononcé par Jean Pierre Raffarin, président de la Fondation Leaders pour la paix sur le leadership.


Cet Institut de formation politique est une réponse à la violence. La violence ne conduit qu’à la violence. Toutes les sociétés d’aujourd’hui sont dévorées par la violence. La violence est l’ennemi de la civilisation. Elle bloque le progrès. Elle ne mène nulle part. La violence et la guerre sont des sœurs jumelles mais l’une vise la négation de l’autre. La paix ne tombe pas du ciel. La paix est une quête perpétuelle. Elle se construit. Le président Houphouët-Boigny l’a dit, ce n’est pas un vain mot, c’est un comportement. Il faut exprimer la paix, il faut la cultiver » tels sont les enseignements que l’ex Premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, a adressés, hier, aux Ivoiriens. C’était à l’occasion du lancement de l’Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly (AGC), en présence du président Alassane Ouattara, au Sofitel Hôtel Ivoire. Le discours officiel qui a consacré l’ouverture de la cérémonie a été prononcé par Jérôme Patrick Achi, ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République. Qui a indiqué qu’à travers cet Institut, la Côte d’Ivoire entend « relever le défi de la formation des élites politiques ». C’est d’ailleurs la vision de l’Institut, selon le ministre en charge de la Jeunesse, Touré Mamadou, qui préside le Conseil d’administration. Il y aura deux types de formation. La première est dédiée aux jeunes de 16 à 35 ans et se fera par des séminaires où les auditeurs apprendront des notions de base et pourront approfondir leurs connaissances civiques et politiques.

L’autre volet de la formation s’adresse au grand public pour le renforcement des capacités des cadres dirigeants. La cérémonie a aussi enregistré la présence de l’ex président malgache, Hery Rajaonarimampianina, l’ex Premier ministre Guinéen, Sidya Touré et l’ex Premier ministre Malien, Soumeylou Maïga. L’Institut de formation AGC est dirigé par Yao Kouassi Bertin, enseignant-chercheur en histoire, spécialiste des Relations internationales.

JB KOUADIO
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment