Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le CNRA plaide pour la sécurisation de la station Marc Delorme de Port-Bouët

Publié le mardi 2 fevrier 2021  |  AIP


Abidjan, Le centre national de recherche agronomique (CNRA) sollicite le gouvernement pour la sécurisation des parcelles de conservation des accessions de cocotier dans la collection internationale pour l'Afrique et l'Océan Indien sise à la station Marc Delorme de Port-Bouët à Abidjan.

Dans le but de préserver les variétés uniques de cocotier existant dans le monde conservées à la station Marc Delorme de Port-Bouët, le directeur de recherche sur le programme cocotier et point focal de la communauté internationale au niveau du réseau international pour la conservation des ressources génétiques cocotiers, Jean Louis Konan Konan appelle à une action étatique d'urgence.

« La station Marc Delorme de Port-Bouët, patrimoine du CNRA, subit de plus en plus la pression foncière et l’urbanisation et d’autres objectifs qu’il faut prendre en compte", a-t-il déclaré, lors d’un entretien avec l'AIP, vendredi 29 janvier 2021.

Pour M. Konan, il est impérieux de sécuriser ce site avec une clôture, "car c’est la porte d’entrée et elle est accessible aux éleveurs, visiteurs et vendeurs illicites de terrain ». Cette parcelle doit être sécurisée pour pouvoir adresser « une recherche de qualité ».

Le cocotier est une plante tropicale pérenne originaire d’Asie du Sud-est. Elle est la plus cultivée au monde avec une superficie de 12 millions d’hectares. En Côte d’Ivoire, la production annuelle de noix de coco est estimée à 51000 tonnes de coprah.

(AIP)

tg/nmfa/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment