Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Yamoussoukro : Des leaders politiques s’engagent à apaiser leurs rapports

Publié le dimanche 7 fevrier 2021  |  AIP
Yamoussoukro,
© Autre presse par DR
Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d`Ivoire


Yamoussoukro – Le ministre du commerce et de l’industrie, Souleymane Diarassouba, le ministre gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Thiam Augustin et le maire de la localité, Kouakou Gnrangbé ont fumé le calumet de la paix samedi 6 février 2021 lors d’une cérémonie organisée par le journaliste Jean-baptiste Akrou.

A la faveur des journées de réflexions et d’échanges pour la réconciliation et la paix à Yamoussoukro initiées par l’Ong Tôminou qu’il préside, l’ancien directeur général du groupe Fraternité-matin, avait réuni sur la même scène et en présence du ministre de la réconciliation, Kouadio Konan Bertin, les cadres et leaders qui se regardaient en chien de faïence par partisans interposés.

Chacun à son tour, les trois leaders politiques ont pris l’engagement de se parler et se fréquenter davantage afin de baisser les tensions politiques à Yamoussoukro notamment à la veille des prochaines législatives.

« Nous sommes capables mesdames et messieurs de relever ensemble le défi de la compréhension mutuelle, de la réconciliation, pour parvenir à la paix , notre but ultime, notre priorité », a déclaré le ministre de la réconciliation qui en a profité pour investir chacun des habitants de Yamoussoukro de la mission d’ambassadeur de la paix car « nous devons nous refaire à l’idée que la Côte d’Ivoire est riche de nos différences de pensée , de vie et de religion ».

Ces journées de réflexions et d’échanges pour la réconciliation et la paix à Yamoussoukro ont été sanctionnées par l’appel de Yamoussoukro qui remet la recherche et la préservation de la paix au centre des préoccupations de tous les habitants de la capitale politique et partant de tout le pays.

L’Ong Tôminou qui fait de la paix son cheval de bataille œuvre localement à la réconciliation et à l’apaisement des cœurs. Elle a à son actif plusieurs activités de rapprochement entre les communautés et les couches sociales. Elle reprend son bâton de pèlerin après une longue période d’hibernation.



(AIP)



gso/kam
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment