Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde

Publié le vendredi 26 fevrier 2021  |  AIP
Bondoukou:
© Abidjan.net par FN
Bondoukou: lancement des travaux d`aménagement de la zone agro-industrielle dédiée à la transformation de l`anacarde
Bondoukou le 25 février 2021. Les travaux d`aménagement de la zone agro-industrielle dédiée à la transformation de l`anacarde ont été officiellement lancés ce jeudi en présence du ministre de l’agriculture Adjoumani Kobenan et du Directeur général du conseil Coton Anacarde, Adama Coulibaly.


Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a procédé, jeudi 25 février 2021, au lancement des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle dédiée à la transformation de l’anacarde, lors d’une cérémonie, en présence des autorités administratives, de la chefferie traditionnelle locales et de plusieurs organisations professionnelles agricoles.

La construction de la zone agro-industrielle, d’un montant de plus de neuf milliards de F CFA est une initiative du conseil du coton et de l’anacarde avec l’appui financier de la Banque Mondiale. Les travaux s’étendront sur une période de 12 mois et s’inscrivent dans le cadre du projet de promotion de la compétitivité de la chaîne de valeur de l’anacarde (PPCA).

Le ministre Adjoumani s’est félicité de la présence de cet espace industriel dans la région et a rappelé l’ambition de l’Etat de Côte d’Ivoire qui est de maintenir sa position de leader mondial de la production de la noix de cajou et surtout d’occuper la première place dans la transformation du produit qui passera au million de tonnes à l’horizon 2025.

Il a invité les producteurs du Gontougo à mettre fin au trafic illicite de la noix de cajou vers les pays voisins et à faire confiance aux investisseurs présents sur le territoire national qui auront la possibilité d’avoir la meilleure qualité du produit et en grande quantité.

La zone agro industrielle va générer au moins 4000 emplois dont 60% de femmes, a précisé le directeur général du conseil du coton et de l’anacarde, Coulibaly Adama. Celui-ci a rappelé les actions posées par sa structure au bénéfice des populations à savoir, la réhabilitation des routes afin de faciliter le transport des noix vers la zone industrielle et surtout, la construction de pompes hydrauliques à énergie solaire dans les localités de Bidio, lolohui et Siasso.

La zone agro-industrielle sera construite sur une superficie de 26 hectares cédés par les propriétaires terriens qui ont été indemnisés à hauteur de plus de 330 millions de F CFA. Elle va offrir plusieurs commodités.

Il s’agit notamment de quatre lots industriels destinés aux unités de transformation de noix de cajou de grande taille, des entrepôts de stockage et une aire de séchage sur environ un hectare, un centre de valorisation des coques de cajou, une station de pesage des camions et d’épuration des eaux usées. Un espace de vie comprenant un centre de santé, des services de sécurité, des banques et restaurants ainsi qu’un espace boisés est également prévu.

(AIP)
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment