Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Législatives Aboisso : La première mobilisation de Jérémie N’gouan (PDCI) fait trembler ses adversaires

Publié le mercredi 3 mars 2021  |  Le Nouveau Réveil
Législatives
© Le Nouveau Réveil par DR
Législatives Aboisso : La première mobilisation de Jérémie N`gouan (PDCI) fait trembler le camp Aka Aouélé
La place Elleingand Etché s`est avérée très exigüe, ce samedi 27 février, pour accueillir le nombreux public mobilisé pour le lancement officiel de la campagne du candidat de l`opposition, N`gouan Jérémie Alfred


La place Elleingand Etché s’est avérée très exigüe, ce samedi 27 février, pour accueillir le nombreux public mobilisé pour le lancement officiel de la campagne du candidat de l’opposition, N’gouan Jérémie Alfred. Devant ce public chauffé à bloc par les maîtres de cérémonie, l’honneur est revenu, d’abord, à M. Kodja N’zoré, directeur de campagne, d’ouvrir la série des allocutions. Dans son adresse, il a salué l’extraordinaire mobilisation et invité tous les militants à maintenir le cap jusqu’au 6 mars.

« Notre candidat n’est plus à présenter. N’gouan Jérémie Alfred est sur tous les fronts de tous les combats. Il est le plus fidèle des fidèles. Il n’a jamais trahi la lutte, jamais trahi le PDCI, jamais trahi le président Bédié » a-t-il indiqué. A sa suite, au nom de toute l’opposition, Mme Marie Noëlle Lago, membre du Comité central du Fpi et membre de la Fédération d’Aboisso, a exprimé l’engagement de toute l’opposition à donner la victoire à N’gouan Jérémie Alfred.

« Le 6 mars, comme un seul homme, sortons tous pour le voter massivement », a-t-elle recommandé. Ses propos ont été fort appuyés par Boris Dogbo, président de la coordination des organisations de jeunes, en ces termes. « Dans ces législatives ici à Aboisso, nous avons un seul mot d’ordre. C’est "votez N’gouan". C’est le mot d’ordre de Gbagbo, c’est le mot d’ordre de Bédié ». La société civile, par la voix de Mme Marie N’zébo, présidente des Femmes du marché communal d’Aboisso, a marqué son soutien sans réserve au candidat de l’opposition pour ses actions de développement, d’aide aux populations démunies. « Femmes d’Aboisso, levez-vous pour aller plébisciter N’gouan Jérémie Alfred, le 6 mars dans les urnes », a-t-elle fortement recommandé. A sa suite, c’est M.

Anouma Kouao Magloire, délégué communal et coordonnateur des délégués Pdci du Sud-Comoé, l’homme connu pour son verbe et ses formules rhétoriques galvanisantes, a appelé plutôt à la vigilance et à la sécurisation des lieux de vote pour empêcher toutes velléités de fraude et de vol de la victoire par l’adversaire. Après lui, le public a accueilli au pupitre, sous un tonnerre d’ovations, le digne fils du peuple Sanvi, le candidat N’gouan Jérémie Alfred. Dans son adresse, il a encore une fois situé le public sur les enjeux de ces législatives.

« Ce qui est en jeu, c’est la Côte d’Ivoire de paix dans laquelle nous voulons vivre. Je suis candidat parce que vous l’avez voulu. Je ne suis pas un député béni oui-oui. Vous le savez très bien, je vous ai régulièrement fait le point de tout ce qui se passe à l’Assemblée nationale. Mais pour que votre voix porte véritablement, il nous faut une majorité écrasante. C’est dans ce sens que l’opposition a mis en place la plateforme. (...).Chers militants, je vous exhorte à vaincre la peur. Ne restez pas à la maison et dire "On a déjà gagné". Sortez massivement le 6 mars dès 7 heures. N’attendez pas 17 heures pour aller voter », a-t-il conclu.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment