Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Législatives 2021 : L’observatoire du code de bonne conduite condamne la destruction des affiches de campagne des candidats

Publié le mercredi 3 mars 2021  |  AIP


Abidjan- L’observatoire du code de bonne conduite (OCBC) condamne la destruction des affiches de campagne des candidats dans certaines localités du pays pour le compte des législatives de samedi.

Dans un communiqué signé lundi 1er mars 2021 de son coordonnateur général, Victor Nanklan Touré, l’OCBC a fait le point de son monitoring de bonne conduite des partis et groupements politiques, des candidates et candidats aux élections en Côte d’Ivoire sur l’ensemble du territoire national après quatre jours de campagne.

Il note une campagne électorale qui se déroule dans "un esprit apaisé" dans l’ensemble mais relève toutefois des violations du code de bonne conduite dans les circonscriptions électorales de Toumodi, Lolobo-Attiégouakro, Botro, Anono (Cocody) et Adjamé, Duékoué et Niakaramandougou-Tortiya-Arikokaha, Grand-Lahou et San Pedro.

L’OCBC recommande aux populations d’arrêter les actes de vandalismes et de destruction des affiches et exhorte la Commission électorale indépendante (CEI) de prendre attache avec le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité afin de faire cesser ces pratiques.

Il demande aussi aux acteurs politiques de respecter scrupuleusement le code de bonne conduite qu'ils ont libremement signé, de poursuivre la sensibilisation de leurs militants et sympathisants sur le respect scrupuleux du code de bonne conduite, de former et éduquer les militants à la culture citoyenne et la non-violence en période électorale.

L’article 6, alinéa 2 du code de bonne conduite stipule, "Nous nous engageons à sensibiliser nos militant(e)s et sympathisant(e)s à ne pas barbouiller ou détruire les affiches des autres partis et groupements politiques, candidat(e)s" et l’article 4, paragraphe 2, "Nous nous engageons à faire preuve de retenue dans les discours ou écrits, dans nos attitudes et comportements et à respecter les opinions de chacun".

La campagne débutée vendredi 26 février s’achève ce jeudi à minuit. Pour une fois après la crise post-électorale de 2010, tous les partis politiques de l’opposition participent à ce scrutin prévu samedi avec 225 sièges en jeu à l’Assemblée nationale.


fmo
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment