x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 7 janvier 2010 | Le Temps

Emotion à l`église catholique de Côte d`Ivoire - La Cathédrale menacée d’effondrement

“La Cathédrale St Paul du Plateau est dans un état de détérioration très avancé. Elle risque de s'écrouler". C'est la révélation faite tout récemment par l'archevêque d'Abidjan, Mgr Jean-Pierre Kutwa. Celui-ci a soutenu que, malgré les efforts entrepris par les fidèles et autres responsables de l'église catholique, la cathédrale se trouve dans un état de dégradation très critique. A l'annonce du jubilé qui se profile avec effervescence, les autorités de l'église catholique font des pieds et des mains pour maintenir ce joyau architectural en vie. "Et ce serait dommage en tenant compte de nos personnes et surtout de nos égoïsmes, on ne puisse pas sauver cette cathédrale", a regretté Mgr Jean-Pierre Kutwa. Pour lui, cette œuvre architecturale est visitée chaque année par de nombreuses personnes qui viennent à travers le monde, sans distinction de race ni de religion. Parce que cette cathédrale a-t-on appris, est unique dans le monde de par sa manière dont elle est construite. C'est d'ailleurs, pour cette raison a-t-il ajouté, qu'elle suscite beaucoup de curiosité. Son architecture, selon les explications, attirerait du monde par curiosité. "Ce que vous voyez est le premier essai d'une construction spéciale qui n'existe nulle part dans le monde, qu'en Côte d'Ivoire", a avancé Mgr Jean-Pierre Kutwa. Le problème qui a été détecté concerne l'étanchéité. Puis, vient s'ajouter à cette terrible situation, le problème de sonorisation et de climatisation. Mais le problème le plus grave qui menace l'édifice en général, a trait à l'étanchéité. "Parce que si l'on n'y prend garde, la Cathédrale va s'écrouler un jour", s'est inquiété l'archevêque. La construction étant très spéciale et unique en son genre, il faut beaucoup d'attention dans la réfection, a souhaité le responsable catholique. Il faut donc des spécialistes et cela coûte très cher pour une telle entreprise. Le risque d'effondrement est réel et les fidèles catholiques sont à la recherche des mécènes et autres donateurs généreux qui puissent leur venir en aide, pour la réhabilitation de ce joyau architectural, avant l'arrivée du jubilé cette année 2010 qui s'annonce avec acuité.
J-B Essis
Jejbessis8@gmail.com

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ