PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 9 octobre 2010 | Le Mandat

Tournée du Président du PDCI-RDA dans le Moyen-Cavally - Vraiment phé-no-mé-nal !

Le Président Bédié a animé le premier meeting de sa tournée dans le Moyen-Cavally hier, à Duékoué. Combien étaient-ils, ces militants, sympathisants et curieux, qui sont venus voir et écouter le candidat du PDCI à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. La vaste place Houphouët-Boigny et huit dizaines de bâches installées à cet effet, n’ont pas suffi pour contenir le monde qui s’est déferlé sur le lieu du meeting. Dès le matin déjà, la coquette ville de Duékoué s’est vêtue de sa robe aux couleurs blanc-vert du PDCI-RDA. Elle affichait une allure des grands jours, avec les rues exceptionnellement grouillantes de monde. Des convois en provenance de tous les horizons de la ville, et bondés de monde convergeaient à la place Houphouët-Boigny aux rythmes des chants et des tambours. La ville était visiblement heureuse de recevoir l’époux d’Henriette Bomo. «Il y a longtemps que nous n’avons pas connu une ambiance pareille à Duédoué », a reconnu un habitant de la ville. Les tee-shirts et autres gadgets à l’effigie du parti s’arrachaient comme des petits morceaux de pain. Il était 15 heures, quand le géant cortège du Président Bédié est arrivé sur le lieu du meeting. Ce fut le délire. Le couple Bédié avait tout le mal à mettre pied à terre. La sécurité du président, aidée pour la circonstance par des éléments des FDS et des jeunes volontaires avaient du mal à contenir une foule devenue folle à la vue du couple présidentiel du PDCI. Dehors, ceux qui n’ont pu avoir accès à l’intérieur pouvaient être évalués à environ 15000 personnes. Les arbres et capots des véhicules ont tous été exploités. On aurait dit que toute la ville de Duékoué s’est donnée rendez-vous en ce lieu car, les autres quartiers de la ville sont restés totalement déserts et silencieux. Seuls les vrombissements des taxis à la recherche d’hypothétiques clients, constituaient la seule ambiance de ces lieux. En vérité, Duékoué s’est mobilisée, Duékoué a été conquise par Bédié. Tous les délégués du Grand-Ouest étaient présents. Duékoué était aussi là dans toute sa dimension culturelle avec les glas, pour rendre un vibrant hommage à l’illustre visiteur à qui la victoire a été promise au soir du 31 octobre 2010. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Président Henri Konan Bédié était en terre conquise à Duékoué. L’ambiance et la mobilisation étaient tout simplement phénoménales pour rabattre à jamais le caquet à ces frileux refondateurs qui font faussement croire que le Moyen-Cavally leur fief.

Rodolphe Flaha
Envoyé spécial

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ