x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 novembre 2010 | Le Temps

Fête de la tabaski : L’iman Traoré Mamadou appelle les Ivoiriens à la piété

La communauté musulmane ivoirienne a fêté dans la ferveur l’Aid- El-Adha, ou la fête du mouton hier mercredi 16 novembre 2010, à la grande mosquée de la Rivieta Golf. C’est la deuxième fête musulmane qui clos l’essentiel des rites du Hadj : Cette fête selon le grand iman de la grande mosquée du Golf est célébrée pour la rupture du jeûne de Ramadan. Toujours selon l’iman El Hadj Mamadou Traoré, ce rituel, plusieurs fois millénaires, est une commémoration de l’épreuve de sacrifice à laquelle Dieu (Allah) a soumis son prophète Ibrahim pour tester la sincérité de sa foi et le degré de sa soumission à Dieu. S’inspirant de ce récit de cette épreuve tel que mentionné dans le Saint Coran, l’iman El Hadj Mamadou Traoré a lancé un appel à la piété aux Ivoiriens. « Aujourd’hui, les Ivoiriens et les Ivoiriennes ont grandement besoin de suivre dans leur conduite le bel exemple d’Ibrahim en l’aimant et s’acceptant malgré leur différence non en haïssant et se rejetant », a déclaré l’iman. Pour l’iman le Dieu d’Ibrahim dont ils se réclament tous, musulmans comme chrétiens, est un Dieu de Paix et d’amour qui aime que ses serviteurs que nous sommes, vivent dans la Paix, la concorde et l’amour. Dans son sermon, l’iman a lancé un appel d’encouragement à la Cei en l’incitant à tout mettre en œuvre pour corriger les insuffisances relevés au premier tour, afin de rassurer les candidats en course et éviter toute contestation des résultats. Aux politiques engagés dans la bataille du second tour, il les exhortent à mener une campagne civilisée et responsable, aux Ivoiriens et ivoirienne toutes confessions confondues, ils les exhortent à sortir massivement le 28 novembre 2010, pour aller voter dans la paix, le calme et la discipline, le candidat de leur choix comme cela a été le cas au 31 octobre 2010 au 1er tour. Pour joindre l’acte à la parole, l’Abbé Norbert Abekan accompagné d’une forte délégation a pris part à cette célébration de l’Aïd El Kébir (ou fête de mouton).

« Ma présence ici témoigne de le parfaite entente qui existe entre le chrétien et musulman selon Abékan Norbert, il y a un point établi entre les chrétiens de la communauté Notre Dame de la tendresse de la Riviera et les musulmans. Ils se rendent mutuellement visite et il n’y aura de guerre religieuse en Côte d’Ivoire entre musulmans et chrétiens », a fait savoir l’Abbé Abekan. Alassane Ouattara accompagné d’une importante délégation a lui aussi pris part à cette cérémonie de commémoration.

Jean Baptiste Essis

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ