PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 1 septembre 2011 | Nord-Sud

Qui est Anne Ouloto ?

Militante du Rassemblement des femmes républicaines (Rfr) auprès de Candia Camara, Anne Désiré Ouloto va rester dans l’ombre de ses pairs avant de se révéler pendant les élections présidentielles d’octobre 2010. Elle est l’héraut du candidat du Rassemblement des républicains (Rdr) qui deviendra quelques semaines plus tard, le président de la République. Cette femme de l’Ouest de la Côte d’Ivoire, institutrice de formation, va ensuite hériter de l’un des ministères les plus turbulents : la Salubrité urbaine. En quelques mois, elle fait parler d’elle en bien et en mal avec son opération ‘‘pays propre’’. Ceux qui la côtoient, disent d’elle que c’est une femme d’action. Avec elle, c’est sur le terrain que ça se passe. Un tempérament hérité de son père qui fut colonel dans l’armée ivoirienne ? « Elle ne cache rien. Elle règle ses problèmes de façon directe », indique un de ses proches. Son franc-parler, même s’il peut paraître souvent blessant, fait partie de ses qualités. Ceux qui la jugent sur sa rigueur dans l’Opération déguerpissement peuvent se tromper. Cette catholique est l’un des ministres les plus ouverts. Comme le disent certains, « elle est sans façon ». Tout comme elle ne fait pas de distinction dans la nourriture. Elle fait des dons caritatifs quand elle le peut. Et préfère que cela reste dans l’ombre. A ces temps perdus, Anne Ouloto écoute la musique religieuse et savoure de bons vieux films westerns. Pas parce que c’est une férue du « Far ouest ». La ministre est tout simplement une symboliste qui est persuadée que le spirituel se cache derrière chaque chose de la vie. Or, il se trouve que les westerns véhiculent parfaitement cela.
R.T.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ