x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 2 novembre 2011 | Nord-Sud

Aïd elkébir ce dimanche - Quelle fête de Tabaski pour les musulmans ?

La fête du mouton aura finalement lieu, dimanche.


L’aïd el kébir sera célébré, dimanche, sur toute l’étendue du territoire ivoirien. L’annonce a été faite, hier, par l’imam Sékou Sylla, au nom du Conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire (Cosim), en collaboration avec le Conseil des imams sunnites (Codis) et le Haut conseil de l’imamat et des oulémas. C’était au siège du Cosim à Treichville. Selon Sékou Sylla, le premier jour du mois lunaire, Zoul Hidja, était le vendredi 28 octobre. La station Arafat aura lieu, samedi, en Arabie Saoudite. Et sera observée par les pèlerins. «Par conséquent, indique le porte-parole du Cosim, la fête de la Tabaski aura lieu en Côte d’Ivoire, le dimanche 06 novembre 2011». Une information qui surprend quelques uns, vu la polémique qui s’était installée autour de la célébration de la fête du mouton en Côte d’Ivoire. (Beaucoup avaient parié sur les 7 ou 10 novembre) Mais aussitôt annoncé, on s’interroge quand au caractère solennel que l’on doit donner à ce 1432ème aïd el kébir. En d’autres termes, c’est le premier sacrifice de mouton après les 3.000 morts de la crise post-électorale, la première fête du bélier sous la nouvelle Côte d’Ivoire guidée par un vent de révolution orange. Plus qu’un simple rite en hommage à la soumission d’Ibrahim à Dieu, elle doit nous imposer un devoir de mémoire envers nos disparus. Quand, le musulman égorgera son mouton, couché sur le côté gauche et la tête orientée vers La Mecque, il devra avoir une pensée pieuse pour la paix, la réconciliation et la justice.

Raphaël Tanoh

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ