x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 mai 2012 | Le Patriote

Cité Port Bouet 1 : Un autre corps exhumé mercredi...

© Le Patriote Par Emma
Campus ou cimetière : après le campus de Cocody,Exhumation de corps de la cité de Port-Bouët 3
Mardi 15 mai 2012. Abidjan. Résidence universitaire de Port-Bouët III. Les pompes funèbres procèdent à l`exhumation de nombreux corps , en présence de la police scientifique, de la gendarmerie, de l`ONUCI et des représentants des organisations internationales de défense des droits humains
Encore une découverte macabre ! Mercredi dernier aux environs de 9h30mn, des éléments de la Police Scientifique, du Commissariat du 5ème Arrondissement, un Médecin Légiste, la Mairie de Port Bouet et des éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont procédé à l’exhumation d’un corps à proximité de la cité universitaire Port Bouet 1., non loin de la clôture de la nouvelle Mairie. Le corps exhumé, est de sexe masculin. Il a été mis dans un sachet noir et transporté par des Agents des Services des Pompes Funèbres. Selon des riverains qui ont bien voulu garder l’anonymat, l’individu était un ressortissant des pays membres de la Cedeao et conducteur de ‘’pousse-pousse’’ . « Il a été pris par des éléments armés de la Fesci vers fin Février 2011, quand il passait devant la cité 1. Ensuite, il a été sérieusement passé à tabac. Du coup, un d’entre eux à fait sortir son pistolet et a tiré dans sa poitrine. Heureusement, il semblait être invulnérable et la balle est tombée » a t-il expliqué gorge presque nouée, ses yeux embués de larmes, il a relevé que c’est quelques minutes, quatre éléments de la a Fesci, ont brutalement ouvert sa bouche et tiré des corps de rafale dans sa gorge. Il a rendu l’âme sur le champ » a t-il indiqué, faisant remarquer que lui aussi avait été pris par ces éléments de la Fesci. Mais qu’il a eu la vie sauve après l’assassinat de l’infortuné conducteur de ‘’pousse –pousse’’. Son dos lacéré par des coups de ceinturon. En tout cas, notre interlocuteur s’est voulu clair : « Ce sont les éléments de la Fesci qui ont creusé un trou de moins d’un mètre, pour enterrer l’individu ». Les ossements découverts mercredi 16 Mai tout comme les trois autres corps exhumés mardi dernier aux environ de 14 h à la Cité Port Bouet 3 selon des sources Policières ont été transférés à l’Institut Médico-légal à cocody. Et les autopsies seront réalisées par le Pr. Etté. Une enquête sera ouverte incessamment. Les Frci, les populations vivant à proximité des cités et la Mairie seront entendues, annonce un officier de Police. Il est bon de noter que c’est le quatrième corps exhumé en moins d’une semaine dans la commune de Port Bouet.

Anzoumana Cissé

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ