x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 28 mai 2012 | AFP

Un "front" armé anti-islamiste annonce sa création dans le nord du Mali

BAMAKO - Un nouveau groupe armé a annoncé sa création
dans le nord du Mali pour "combattre les groupes islamistes" voulant instaurer
la loi islamique dans la région, selon une déclaration transmise lundi à l'AFP.
"Suite aux événements malheureux que vit le Mali depuis quelques mois, un
groupe de jeunes Maliens a décidé de créer le Front de libération du
Nord-Mali", indique le texte à en-tête du "FLNM".
Selon des recoupements de l'AFP, ce nouveau groupe ne compte pour l'instant
qu'une centaine d'éléments.
"L'objectif principal de ce regroupement est de mettre un terme à
l'occupation du Nord-Mali mais aussi et surtout de combattre les groupes
islamistes qui veulent instituer la charia (loi islamique) dans cette partie
du Mali", poursuit ce mouvement, revendiquant deux opérations récentes contre
des mouvements islamistes, non confirmées de source indépendante.
Ce "front" dit s'organiser "progressivement", sans donner plus de détails.
Le nord du Mali est tombé entièrement aux mains de groupes armés depuis
deux mois, à la suite du putsch du 22 mars à Bamako.
La région est dominée par le groupe islamiste Ansar Dine (Défenseur de
l'islam, en arabe), qui veut imposer la charia, et son allié jihadiste
Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Tous deux ont des effectifs nombreux et
lourdement armés.
Ansar Dine et la rébellion touareg du Mouvement national de libération de
l'Azawad (MNLA), autre groupe du Nord mais en perte de vitesse, ont conclu
samedi un "protocole d'accord" sur leur fusion au sein d'un "Conseil
transitoire de l'Etat islamique de l'Azawad" (région nord).

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ