x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 2 juillet 2012 | Le Mandat

Foire carnaval de Bouaké 2012 : Ouverture tout feu tout flamme! / Les images marquantes

© Le Mandat Par DR
Expo carnaval d`Abidjan : La troupe Sabor du Brésil bientôt à Abidjan.
La troupe Sabor du Brésil est la grande attraction de l`expo carnaval d`Abidjan qui se tiendra du 01 au 08 avril 2012 au palais de la culture.
Le rideau de la cuvée 2012 de la Foire carnaval de Bouaké s’est ouvert, samedi, dans la capitale du Gbêkè dans une ferveur époustouflante. Organisateurs, sponsor officiel, partenaires, participants et carnavaliers ont une bonne semaine pour communier et faire de bonnes affaires.

Ce samedi 30 juin, tout Bouaké s’est réveillé au son de la fanfare, aux rythmes du Goly, du Boloï et bien d’autres sonorités venues des quatre coins de la Côte d’Ivoire. C’est le top départ d’un événement qui a désormais l’allure d’une marque déposée dans le pays. Cette année, l’honorable Fofana Bema, le commissaire général, et ses lieutenants le voulaient sobre parce que transitoire, mais le parterre de personnalités, le nombre de partenaires, les prestations artistiques d’avant-goût et la densité d’un public qui y ont accouru, lui ont finalement donné un cachet plus qu’éclatant. Deux ministres : Sidiki Konaté (artisanat et promotion des PME), Charles Aké Atchimon (Tourisme), le maire de Bobo-Dioulasso, les autorités politiques et administratives du Gbêkè, têtes couronnées, ministres de Dieu ont répondu massivement à l’appel de la Foire. De quoi émouvoir N’Dri Yao Nestor, le représentant du maire Fanny Ibrahim empêché : ‘’Malgré les séquelles de la crise quoi sont encore visibles, la foire carnaval de Bouaké continue de susciter un réel engouement de la part des visiteurs de divers horizons. C’est dire combien cette initiative peut être mise au service de la paix et de la cohésion sociale. Aussi, le maire Fanny Ibrahim me charge de vous traduire son optimisme quant à la contribution, de la foire à la réconciliation à travers les échanges culturels, commerciaux, touristiques et artistiques.

La commune de Bouaké voudrait en outre, réaffirmer son soutien et sa disponibilité. Merci messieurs les organisateurs de faire revivre notre cité.’’ Soutien et disponibilité, deux facteurs qui ont permis à Fofana Bema de résister à toutes les tempêtes qui ont failli parfois l’emporter sur sa détermination. C’est pourquoi il a longuement remercié et exprimé sa gravide à toutes les bonnes volontés qui ont cru en l’initiative depuis 2006, date de concession de la foire par la mairie vde Bouaké : ‘’En 2006, après plusieurs années d’interruption, nous avons approché le ministre d’Etat d’alors, c’est-à-dire Guillaume Soro, l’actuel président de l’Assemblée nationale, afin de faire revenir le carnaval. Il n’a pas hésité un seul instant à nous accorder son parrainage pour la relance. Il est venu lui-même à l’ouverture avec les ministres Konaté Sidiki, Dosso Moussa et le préfet de l’époque. Merci à mon patron. Depuis cette date, le ministre Sidiki Konaté a toujours été à nos côtés. Merci pour ce que vous avez fait pour nous et que vous continuerez de faire pour Bouaké et pour toute la Côte d’Ivoire.

Je voudrais également dire merci au ministre du Tourisme pour sa promptitude et son engagement à faire désormais de cette foire, un produit d’appel touristique. J’associe à ces remerciements, le sponsor officiel MTN et tous les autres partenaires qui nous renouvellent leur confiance, je n’oublie pas les artisans, les chefs traditionnels, les religieux dont les bénédictions nous permettent d’avancer sous la protection du Tout-puissant. Merci à vous aussi, chers frères et sœurs de Bouaké pour votre attachement à, cet événement qui est avant tout le vôtre. A partir de l’année prochaine, vous aurez, grâce à Dieu, un carnaval qui ressemble à celui de Rio au Brésil. Aujourd’hui, pour moi, de remercier vous tous qui avez soutenu cette manifestation depuis que nous en tenons les commandes. Nous savons comment nous sommes arrivés là’’. A sa suite, le porte-parole des partenaires, Marius Atta (MTN) a rassuré le commissariat général de la Foire, quant à la confiance des entreprises présentes sur l’événement. Il s’agit, entre autres, de Guinness, la BNI et la Lonaci. ‘’La foire carnaval de Bouaké reste sans contexte l’événement culturel phare de la région. C’est donc tout naturellement que MTN et tous les autres partenaires ont répondu positivement à l’appel des organisateurs. Nous voulons dire merci au commissaire Bema Fofana, qui a bien voulu nous faire confiance en nous donnant l’opportunité d’être présents à cette édition. Qu’il soit rassuré en retour de notre foi en la foire’’.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, Charles Aké Atchimon a dit sa joie de retrouver la ville de Bouaké, qui l’a vu grandir avant d’annoncer sa détermination à booster la Foire. ‘’Notre stratégie de développement du Tourisme est de créer et de mettre à la disposition des touristes des produits d’appel attractifs. Nous demeurons convaincus que le carnaval de Bouaké peut et doit jouer ce rôle. Pour ce faire, elle doit effectuer un bond qualitatif afin d’atteindre une dimension internationale. Tous les atouts existent. Nous allons y travailler à fond. Je suis donc heureux d’annoncer que des accords de stage de perfectionnement au Brésil, par exemple, sont acquis. Bientôt, les organisateurs de ce genre d’événements vont s’y rendre à cet effet. Le ministère du Tourisme continuera d’être aux côtés des organisateurs’’. Clôturant la série des allocutions, le ministre de l’artisanat et de la promotion des PME, Konaté Sidiki, a exprimé la nécessité pour Bouaké de se relancer.

‘’Après Abidjan, c’est Bouaké, en termes de populations, de dynamisme et d’efficacité. Il faut redonner à cette région la place qu’elle doit avoir sur l’échiquier national et même sous-régional. Et avec le carnaval, Bouaké peut bien se positionner pour être une ville où il fait bon vivre, où les populations se rencontrent, font des affaires et vivent dans la paix. J’apporte tout mon soutien au jeune frère, battant et brillant, Bema Fofana. Il est valable et c’est à juste titre que la population lui a donné sa confiance en l’élisant député. Je dois, en tant que ministre des PME faire la promotion de ce secteur. Il faut que l’Ivoirien soit entrepreneur.

Telle est el vœu, du président de la République. Chers frères et sœurs, un vaste projet de promotion des PME est en cours de validation pour aider les nationaux. Ce sont des centaines de millions qui y seront injectés pour permettre au secteur artisanal de sortir de l’ornière. Chers artisans, je vous exhorte à plus de créativité. Jeunes, vous qui avez des métiers, faites des projets, le financement est déjà bouclé. Devenez des entrepreneurs dynamiques qui créent des emplois, des richesses et qui exportent même leurs produits. Nous sommes sur la bonne voie et le bilan se fera en 2015’’, a-t-il mentionné. L’odyssée 2012 de la Foire carnaval de Bouaké est donc lancée depuis le samedi dernier. Point de chute, le samedi 8 juillet. Entre temps, la capitale du Centre aura vibré, communié et échangé, une semaine durant. La fête ne fait que commencer !

MAS DOMI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ