x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 14 septembre 2012 | Nord-Sud

Hamed Bakayoko lors du comité des chefs de police de la Cedeao : «Nous soutenons toutes les actions sécuritaires…»

© Nord-Sud Par Messmin
Sécurité nationale: le Ministre Hamed Bakayoko a effectué une visite de travail à la frontière du Ghana
Vendredi 31 août 2012. Aboisso. Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur Hamed Bakayoko a effectué une visite de travail à la frontière ghanéenne, dans le cadre des opérations de sécurisation relatives aux attaques perpétrées contre les soldats des Forces républicaines
Le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, a rassuré les chefs de police de la sous-région africaine, en réunion à Abidjan, quant à la détermination du gouvernement ivoirien de prendre une part active à la lutte contre la criminalité transfrontalière.


La Côte d’Ivoire fait de son affaire la sécurité sous-régionale. Cet engagement, le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, l’a pris, hier, au bureau régional Interpol d’Abidjan, sis à Cocody. C’était à l’occasion de la 13e Assemblée générale annuelle du comité des chefs de police d’Afrique de l’Ouest (Ccpao). Selon le premier flic ivoirien, la criminalité transfrontalière a pris des proportions plus qu’inquiétantes. Cela, du fait de l’aggravation de la pauvreté et des conflits successifs qui ont entraîné la prolifération des armes légères et de petits calibres. Pour lutter contre la montée en puissance de cette forme de délinquance qui menace la majorité des nations de l’Afrique de l’Ouest, Hamed Bakayoko a exhorté les chefs de police à la concertation et la conjugaison des efforts. Il a également précisé que le succès de la lutte requiert une bonne formation des agents chargés de l’application de la loi pour une stratégie commune ainsi que le recours à des spécialisations. A cet égard, il a réitéré la volonté du gouvernement ivoirien d’accompagner les chefs de police dans leurs actions. «La Côte d’Ivoire est déterminée à soutenir et à participer activement à toutes les actions sécuritaires qui concernent globalement la sous-région», a-t-il situé. Puis d’ajouter :«Au vu de cet engagement, je souhaite que la présente rencontre débouche sur les résultats conformes à nos attentes». Pour sa part, le directeur général de la police, Brédou M’Bia, a demandé au ministre de doter le bureau régional d’Interpol de bases de données fiables et de participer à la formation de la ressource humaine qui l’anime. La représentante du président de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Salamatu Hussaini Suleiman, a exprimé sa satisfaction sur la bonne tenue de ces assises en Côte d’Ivoire. Elle a souhaité que l’application des résultats des travaux freine la montée de la criminalité transfrontalière.

KM (stagiaire)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ