x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 19 octobre 2012 | Le Nouveau Réveil

Enseignement catholique : Des enseignants mécontents revendiquent

Les enseignants des écoles du diocèse de Grand Bassam ont fait un sit-in, jeudi 18 octobre 2012, devant l’archevêché dudit diocèse. Pancartes en main, ces enseignants disent manifester leur mécontentement contre le directeur diocésain, Père Kaitté Toussaint, qui, depuis sa prise de fonction en septembre 2011, fait des réformes sans l’avis des enseignants et des parents d’élèves. Selon Djirabou Djoman, secrétaire général de la section syndicale, les 4000 élèves inscrits n’ont pas été assurés à cause du refus du directeur diocésain qui veut voir clair au niveau de l’argent déposé. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase est, selon lui, les mutations d’enseignants opérées par Père Kaitté. Toute chose qui met les enseignants en difficulté en ce qui concerne le transport, le logement, la scolarisation de leurs enfants. Car de Koumassi, certains se retrouvent à Aboisso, de Port-Bouet, d’autres sont affectés à Bonoua etc. Pour lui, il n’y avait pas urgence à faire ces affectations. «Plus de prêtre diocésain de l’enseignement catholique ; non au sabotage de notre travail» etc sont autant de slogans qu’on pouvait lire sur les pancartes. Approché, Père Kaitté a laissé entendre qu’en ce qui concerne les assurances des élèves, il n’avait rien appris à ce propos. Il a surtout insisté pour dire que c’est pour les logements que les enseignants manifestent. De fait, ces derniers, a-t-il relevé, ne veulent pas quitter les maisons d’enseignants mises à leur disposition à moindre coût par le diocèse dans les écoles, après une occupation parfois de 10 ans. «Ils sont à leur lieu d’affectation et ils refusent de libérer les maisons qui reviennent à de nouveaux enseignants affectés» a-t-il dit. Avant de brandir des documents où les enseignants ont reçu des prêts d’un montant de 300 000 fcfa pour se loger.

DIARRASSOUBA SORY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ