x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 14 mars 2013 | APA

Au moins deux morts dans de violents combats entre les FRCI et des inconnus à Bloloquin

De violents combats ont opposé mercredi les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) à des individus non identifiés lourdement armés, dans le village de Zilébli à Bloloquin, à la frontière ivoiro-libérienne, faisant au moins deux morts et plusieurs blessés graves, a appris APA de source sécuritaire.

Selon cette source interrogée par APA au téléphone, les combats ont commencé aux environs de 2 heures du matin dans le village de Zilébli, près de la frontière libérienne.

"J'ai vu deux corps dont un civil et un soldat des FRCI. Il y a beaucoup de blessés graves qui ont été évacués à l'hôpital général de Guiglo, la capitale régionale", explique la même source, précisant qu'il y a une cinquantaine de blessés parmi les civils et les militaires.

Des renforts sont venus de Man (la métropole de l'Ouest) pour assister les FRCI de Blologuin, indique-t-on.

Les combats ont cessé en début d'après midi avec le repli des assaillants vers le Liberia d'où ils sont venus, conclut cette source sécuritaire.

Cette attaque survient alors que les quatre Chefs d'Etat de l'Union du Fleuve Mano ont évoqué dimanche à Conakry, en Guinée, la sécurité et la paix dans cette région.

Alassane Ouattara (Côte d'Ivoire), Ernest Bai Koroma (Sierra Léone), Ellen Johnson Sirleaf (Libéria) et Alpha Condé (Guinée) ont décidé de la mutualisation de leurs efforts pour pacifier cette zone ouest africaine.

L'ouest de la Côte d'Ivoire, favorable à l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, baigne dans une instabilité chronique depuis la fin de la crise post-électorale qui a fait au moins 3000 morts de décembre 2010 à avril 2011.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ