x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 5 décembre 2013 | Le Patriote

Sécurisation du pays : le jeu trouble de certains agents des Eaux et Forêts

Il se passe des choses pas trop saines dans nos forêts. Et curieusement, personne ne semble s’en émouvoir. C’est pourquoi, des agents des Eaux et Forêts, écoeurés par ce qu’ils voient sur le terrain, ont décidé de tirer la sonnette d’alarme. Quelques-uns d’entre eux, sous le couvert de l’anonymat, ont pris attache avec la rédaction du Patriote, pour dénoncer des manoeuvres de déstabilisation du pays ourdies dans les forêts ivoiriennes. Et cela avec la complicité de certains responsables des Eaux et Forêts. « Ce qui se passe est très grave. Plusieurs haut agents des Eaux et Forêts, en tout cas la plupart de ceux qui occupent les postes de responsabilité, travaillent contre le régime. Ils savent que les forêts sont infestées de miliciens, mais ils ne font rien », se plaignent-ils. Bien plus, ils estiment que ces agents des Eaux et Forêts ne font que des surveillances partielles de nos forêts. Et nos interlocuteurs de poursuivre : « Quand ils savent que des armes doivent transiter par les forêts, ils n’envoient pas les agents en mission de contrôle et de surveillance », accusent nos interlocuteurs, avant de marteler : « Chaque jour, ils défient l’autorité de l’Etat sur le terrain, n’exécutent pas les décisions prises, font tout pour que le pouvoir soit en difficulté. Ils roulent pour l’ancien régime frontiste ».
Pour nos informateurs, les autorités devraient être plus vigilantes face aux agissements de ceux qu’ils considèrent comme «les ennemis de l’Etat ». Surtout qu’ils détiennent, selon eux, l’essentiel de l’armement des Eaux et Forêts.


E.K

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ