x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le lundi 16 décembre 2013 | Le Patriote

Miss CEDEAO 2014 : Spencer Lopes du Cap Vert porte la couronne

© Le Patriote Par Mike Yao
MISS CEDEAO/ECOWAS 2014: Spencer Lopes du Cap-Vert sur la plus haute marche
Samedi 14 décembre 2013. Abidjan. Hôtel Ivoire. La Capverdienne Spencer Lopes est élue miss CEDEAO/ECOWAS 2014 quand l’ivoirienne Dia Aïssata et la togolaise Gantin sont respectivement désignées1ère et 2è dauphine.
Son sacre fait l’unanimité ! Mlle Spencer Lopes du Cap Vert porte, depuis samedi dernier à l’Hôtel Ivoire Abidjan, s’est adjugé la couronne et le précieux diadème de la 17ème édition du concours Miss de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao/ Ecowas). Issues de douze pays de l’espace sous régional (Mali, Guinée, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Togo, Nigéria, Burkina Faso, Bénin, Cap Vert, et Niger), chacune a fait prévaloir ses arguments, tant plastiques qu’intellectuelles. Ce, pour entrer dans les bonnes grâces du jury présidé par M Mar Mao. Au final, c’est la candidate du Cap Vert, Spencer Lopes, qui est montée sur la plus haute marche avec 130 points. Sa 1ère dauphine, l’Ivoirienne Aïssata Dia a glané 128 points. Quant à la 2ème dauphine, Mlle Gantin du Togo, en a obtenu 117 points. Pour parvenir à ce palmarès, la partie des allocutions a vu l’adresse du ministre Ally Coulibaly de l’Intégration et des Ivoiriens de la diaspora. Selon lui, « Ce concours, en plus de la promotion de la beauté de la femme africaine, est sans nul doute, la clef de l’intégration. » Le charmant et nombreux public qui a effectué le déplacement pouvait, via le premier passage, découvrir la tenue traditionnelle que chacune arborait pour identifier son pays. Par la suite, les candidates rivalisent d’ardeur à travers le second passage en tenue olympique. Vient alors "le Titanique", l’instant fatidique qui voit couler six candidates. Et les ambassadrices de la Guinée, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Togo, le Bénin et le Cap Vert auront la chance de poursuivre la marche vers le sacre. A cet instant, les jurés procèdent à l’évaluation du "background", c’es-à-dire la beauté intellectuelle, morale et même psychologique de chacune autour du thème portant sur le phénomène « des enfants soldats dans les conflits armés». Chacune à sa manière fait son plaidoyer. Déjà, en attendant les résultats, Aïssata Dia (Côte d’Ivoire) et Spencer Lopez (Cap Vert) étaient présentées comme les favorites. Pendant ce temps, l’une des Divas de la musique ivoirienne, Nayanka Belle et Le Magnifique tiennent le public en halène. Et c’est dans le droit fil des pronostics que le président du jury proclame la victoire Spencer Lopez, Etudiante en Marketing, âgée de 18 ans ; 1,78 m pour 66 kg comme la 19ème Reine de la beauté ouest africaine. La miss et ses dauphines ont reçu plusieurs lots dont une enveloppe de 6 000 dollars, soit environs 3 millions de francs CFA. Plusieurs personnalités et non des moindres ont honoré cette soirée de leur présence au nombre desquelles de nombreux diplomates. C’est en 1994 que ce concours a été crée par Victor Yapobi, promoteur de Miss Côte d’Ivoire.

Jean- Antoine Doudou

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ