x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Santé Publié le lundi 1 septembre 2014 | AIP

Ebola: Le Ghana accepte d’être la base logistique de la lutte contre Ebola

© AIP Par Atapointe
Le président John Dramani Mahama élu à la tête de la CEDEAO
Samedi 29 mars 2014. Yamoussoukro (Côte d`Ivoire). Le président ghanéen John Dramani Mahama succède au président ivoirien Alassane Ouattara a la tête de la CEDEAO
Abidjan - Le président du Ghana, John Mahama, a accepté samedi d'utiliser son pays comme base logistique pour la lutte internationale contre Ebola en Afrique de l'Ouest après une requête du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.
En effet, face à l'épidémie du virus Ebola, la plupart des vols commerciaux à destination des pays touchés ont été suspendus, rendant difficile l'accès de ces pays aux équipements, à la logistique et au personnel.

La création de cette base logistique va permettre à l'ONU et d'autres organisations internationales d’utiliser Accra comme un centre pour transporter par voie aérienne des équipements et du personnel vers les pays les plus touchés notamment Liberia, Sierra Leone et Guinée.

Accra sera par ailleurs utilisé comme centre de logistique et de coordination, et va de ce fait ouvrir un corridor vital pour l'obtention du matériel et du personnel médical dont ont besoin les pays et régions touchés.

Les Nations Unies et le Ghana vont collaborer étroitement pour mettre en place les mesures de prévention et de dépistage appropriées pour éviter les effets négatifs des activités du Centre sur le Ghana, souligne-t-on.

L'ONU a également proposé d'aider le Ghana à réviser et à renforcer la capacité de riposte à Ebola, alors que des mesures sont prises pour empêcher le virus d'entrer dans le pays.

L'OMS a identifié six pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali et le Sénégal, comme étant exposés à la propagation de la maladie à virus Ebola, déclarant qu'elle travaillait avec eux pour s'assurer qu'une surveillance totale, des plans de préparation et de riposte soient mis en place.

(AIP)
tad/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ