PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 24 mars 2015 | Notre Voie

UFR des sciences de santé: Les étudiants en grève illimitée

© Notre Voie Par J. B.
Conférence de presse  du Syndicat national des étudiants en sciences de la santé (SYNESS)
Lundi 23 mars 2015. Abidjan. Le bureau exécutif du Syndicat national des étudiants en sciences de la santé (SYNESS) conduit par son secrétaire général Ebegui Didier a animé une conférence de presse pour dénoncer le manque d`équipements en faculté de médecine. Cette conférence a été suivie d`un sit-in à la présidence de l`université Félix Houphouet-Boigny 
Les étudiants des quatre unités de formation et de recherche (Ufr) des universités publiques (médecine d’Abidjan, médecine de Bouaké, d’odontostomatologie d’Abidjan et des sciences pharmaceutiques d’Abidjan) ont mis hier à exécution leur mot d’ordre de grève illimitée. Ainsi, à l’initiative du syndicat national des étudiants en sciences de la santé (Syness), aucun cours n’a eu lieu les stages dans les Chu de Cocody et de Treichville suspendus. Les quatre Ufr sus-indiquées sont fermées. Ces étudiants exigent des autorités universitaires, l’équipement de tous les laboratoires. Hier matin, de nombreux étudiants en sciences de la santé de l’université de Cocodys, en blouse blanche et bandeau rouge noué à la tête, ont marché de l’Ufr des sciences médicales, adossée au CHU de Cocody, à l’esplanade de la Présidence de l’Université Cocody pour un sit-in. Ebegui Didier, secrétaire général du Syness, conduisait cette marche pacifique. Sur les pancartes, l’on pouvait lire ceci : «On veut aller à l’école », « équipez nos laboratoires », « A la maison depuis septembre 2014», «Nous voulons une année complète». «Depuis la deuxième année à la thèse, on est bloqués, faute de matériels.  Les cours de deuxième année en médecine sont arrêtés sur décision du décanat. Les professeurs ont raison. On ne peut pas être en médecine sans faire de dissection de cadavre » a dépeint un étudiant de la situation dramatique qu’ils vivent. Une délégation du Syness a été reçue par le vice-président de l’université de Cocody.

Charles Bédé

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ