PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 25 septembre 2015 | L’intelligent d’Abidjan

Bruno Koné à propos de la suspension des vols de Corsair : “Le gouvernement va discuter avec cette compagnie”

© L’intelligent d’Abidjan
Environnement et développement durable: le ministre Allah Kouadio invité des Rendez vous du Gouvernement
Le Dr Allah Kouadio Remy, ministre en charge de l`environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable a été reçu à la tribune des "Rendez vous du Gouvernement", cadre d`echange des membres du gouvernement organisé par le CICG.
Le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication a donné la position du gouvernement suite à l’annonce de la compagnie aérienne Corsair de suspendre ses vols sur Abidjan pendant huit (8) mois. C’était en marge des «Rendez-vous du gouvernement», dont le ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable était le 18ème invité, le vendredi 25 septembre 2015.

«L’arrivée de la compagnie Corsair a été encouragée par le gouvernement de Côte d’Ivoire, qui a voulu ainsi créer les conditions d’une concurrence sur certaines voies. Ce résultat a été obtenu puisque cette concurrence a été effective et cela a permis de faire en sorte que les prix baissent et que les services soient améliorés. C’est ce que souhaitait le gouvernement. Mais en même temps, nous sommes dans une économie libérale et le gouvernement fait en sorte de ne pas aller au-delà de la ligne jaune, il ne doit pas lui-même déformer les conditions de cette concurrence. Nous continuerons de créer les conditions pour attirer d’autres opérateurs dans le transport aérien comme dans d’autres secteurs et l’Etat fera en sorte que les conditions de concurrence soient respectées par tous les acteurs, afin qu’il n’y ait pas de dumping, ni d’abus. C’est une annonce qui a été faite par Corsair, le gouvernement va discuter avec cette compagnie pour voir ce qu’il est possible de faire pour corriger les conditions du marché pour lui permettre d’exercer son activité», a expliqué Bruno Nabagné Koné. Le porte-parole du gouvernement a aussi annoncé que la question de la taxe au niveau de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan fait actuellement l’objet d’un traitement diligent de la part des ministères techniques concernés : «Cette question des taxes concernent tous ceux qui utilisent la plate-forme aéroportuaire. C’est un message qui nous a été envoyé par plusieurs canaux et qui a été entendu par le gouvernement. Plusieurs réunions ont été tenues au niveau des ministres concernés, entre autres le ministre de l’Economie et des Finances, celui des Transports et celui du Commerce. Des solutions sont en train d’être trouvées, des négociations ont même été engagées avec les compagnies aériennes individuellement, de façon à parvenir à des accords qui tiennent compte des intérêts des uns et des autres».

O.D

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ