x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 20 octobre 2015 | Jeune Afrique

Présidentielle en Côte d’Ivoire – Siméon Kouadio Konan : « Mes compatriotes meurent pour un cachet d’aspirine »

© Jeune Afrique Par DR
Le candidat Konan Kouadio Siméon (KKS)
Sécurité, réconciliation, corruption, filière cacao, justice, diplomatie... Les candidats à la présidentielle qui affronteront Alassane Dramane Ouattara (ADO) le 25 octobre répondent aux questions de Jeune Afrique. Après Kacou Gbango, c'est au tour de Siméon Kouadio Konan.

Siméon Kouadio Konan : Non. Il y a cinq ans, nous étions dans une véritable belligérance ouverte entre deux armées. Aujourd’hui, il y a une armée réunifiée, une force dite régulière. Mais la vérité est qu’à côté, il y a encore d’autres armées parallèles : les dozos, les microbres ou tous les groupes de coupeurs de route qui pullulent.

Faut-il réviser l’article 35 de la Constitution selon lequel un candidat à la présidentielle « doit être ivoirien d’origine, né de père et... suite de l'article sur Jeune Afrique

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ